Attachement, émotions et néonatologie : impact sur le couple mère-nouveau-né et le rôle infirmier : Travail de Bachelor

Ngbilo, Marile-Laure ; Pruvot, Caroline ; Dupuis, Patricia (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Introduction : La prématurité touche tous les pays du monde qu’ils soient développés ou en voie de développement. Elle est la principale cause de décès chez le nouveau-né pendant les quatre premières semaines de vie. L’annonce d’une naissance prématurée entraîne, chez la mère, une situation de crise qui peut freiner le processus d’attachement d’avec son enfant.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : La prématurité touche tous les pays du monde qu’ils soient développés ou en voie de développement. Elle est la principale cause de décès chez le nouveau-né pendant les quatre premières semaines de vie. L’annonce d’une naissance prématurée entraîne, chez la mère, une situation de crise qui peut freiner le processus d’attachement d’avec son enfant. L’infirmière devra donc mettre en place des interventions afin d’aider la mère à développer un lien de confiance et une autonomie avec son enfant. Objectif : Identifier les interventions relevant du rôle autonome infirmier visant à favoriser la relation mère nouveau-né prématuré, dans le service de soins intensifs de néonatologie. Méthode : La recherche sur les bases de données CINAHL, MIDIRIS, PubMed et Medline ont abouti à sept articles provenant des Etats-Unis, de Suède, de Norvège, de Chine et d’Allemagne, proposant des interventions ayant un impact sur l’humeur de la mère, la communication et les soignants. Résultats : Plusieurs interventions en lien avec le suivi d’un deuil ou d’un stress posttraumatique en favorisant l’expression des sentiments. Inciter la mère à participer aux soins quotidiens donnés à son bébé, prendre en compte ses besoins, l’informer, la soutenir, l’encourager, l’écouter, favoriser son autonomie, améliorer l’accueil et l’intimité en néonatologie, et laisser le temps à la mère d’établir la relation. Conclusion : La mise au monde d’un enfant prématuré est bouleversante, elle peut engendrer des sentiments ambivalents, variant de la joie à la tristesse chez la mère. Cela peut perturber l’établissement du lien d’attachement mère-bébé. Des interventions relevant du rôle autonome infirmier, ont des effets positifs sur cette difficulté d’attachement.