Obstacles à la prévention du VIH/SIDA chez les populations migrantes d'origine sub-saharienne : Travail de Bachelor

Graff, Alexandre ; Rappazzo, Barbara ; Salsac, Olivier (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Contexte : 68% des personnes atteintes du VIH/SIDA dans le monde proviennent d’Afrique sub-saharienne. En Suisse une personne migrante d’origine sub-saharienne a 20,5 fois plus de risque d’être infectée par cette maladie qu’une personne autochtone. But : l’objectif de cette revue de littérature est d’identifier les obstacles à la prévention et au dépistage du VIH/SIDA chez les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Contexte : 68% des personnes atteintes du VIH/SIDA dans le monde proviennent d’Afrique sub-saharienne. En Suisse une personne migrante d’origine sub-saharienne a 20,5 fois plus de risque d’être infectée par cette maladie qu’une personne autochtone. But : l’objectif de cette revue de littérature est d’identifier les obstacles à la prévention et au dépistage du VIH/SIDA chez les populations migrantes d’origine sub-saharienne et dégager des pistes d’intervention pour la discipline infirmière. Méthode : les articles de cette revue de littérature ont été sélectionnés dans les bases de données de CINHAL et de la BDSP. Les articles ont été retenus sur la base de critères d’inclusion et d’exclusion préalablement définis. Six articles répondant aux différents critères ont été analysés à l’aide de la grille de lecture de l’Université de Laval. Résultats : Les obstacles identifiés sont multifactoriels, principalement socio-culturels et environnementaux. La stigmatisation, les représentations culturelles liées à la maladie, la perception d’évoluer dans un environnement « sûr » et le manque de connaissances sur le système de santé sont des barrières à la prévention et à l’utilisation des services de soins. Les différents auteurs donnent des pistes réflexives pour l’organisation du système de santé, ainsi que des conseils directement aux soignants de première ligne qui sont au contact de cette population vulnérable. Conclusion : les résultats de cette revue sont probants mais non exhaustifs. Quelques limites dans la transférabilité des résultats sont identifiées. Les résultats sont issus d’articles provenant de pays européens ayant des systèmes de santé différents et des populations migrantes sub-sahariennes d’origines différentes.