Quel soutien infirmier apporter aux proches aidants, qui prennent soin d'une personne atteinte de démence, dans le vécu du deuil blanc ? : Travail de Bachelor

Goy, Murielle ; Oberson, Chloé ; Zezzo, Elisabeth (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Contexte : L’évolution des démences a un impact important sur les capacités cognitives et le comportement du malade. Cela va provoquer un deuil particulier chez le proche aidant que l’on nomme deuil blanc. Il est défini comme le deuil de la relation d’échange avec le malade. Un vécu intense a été relié à une augmentation du sentiment de fardeau et ainsi qu’à une dégradation de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Contexte : L’évolution des démences a un impact important sur les capacités cognitives et le comportement du malade. Cela va provoquer un deuil particulier chez le proche aidant que l’on nomme deuil blanc. Il est défini comme le deuil de la relation d’échange avec le malade. Un vécu intense a été relié à une augmentation du sentiment de fardeau et ainsi qu’à une dégradation de la santé des proches aidants. Or, la littérature ne donne que peu d’informations sur un soutien spécifique de ce deuil blanc. Méthode : Critères d’inclusion : Types de participants : proches aidants d’une personne souffrant de démence ; Types de résultats : développement des connaissances sur le deuil blanc et les interventions infirmières ; Types de recherche : méthodologie scientifique. Stratégies de recherche : Deux bases de données ont été consultées : CINAHL, PubMed. Suite à la recherche documentaire, trois articles ont été retenus, leur bibliographie a servi de source pour sept autres articles utilisés dans le travail. Synthèse des données : Les dix articles ont été analysés à l’aide de grilles de lecture. Il en a été extrait des données sur les facteurs amenant un deuil blanc, son évolution, les particularités de son vécu selon le proche aidant et des propositions de soutien infirmier. Résultats : Le deuil blanc est en constante évolution. Un soutien spécifique devrait s’ajuster selon le stade de la maladie de la personne malade et le type de proche afin d’être au plus près des besoins de l’aidant. Conclusion : Il est nécessaire de connaître le deuil blanc et ces spécificités pour proposer un accompagnement des proches aidants qui soit de qualité. De futures recherches devraient porter sur une comparaison entre différentes interventions afin de ressortir celles qui ont le plus d’impact.