L'accompagnement infirmier du patient paraplégique dans son processus d'adaptation du concept de soi : Travail de Bachelor

Alves Da Cruz, Martina ; Sohlbank, Danahé ; Mabire, Cédric (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Titre : l’accompagnement infirmier des patients paraplégiques dans leur processus d’adaptation du concept de soi dans un contexte de soins aigus. Objectif : la période initiale qui suit une lésion médullaire est un bouleversement dans la vie du patient et engendre des conséquences au niveau du concept de soi. Le but de cette recension des écrits est de répondre à une problématique... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Titre : l’accompagnement infirmier des patients paraplégiques dans leur processus d’adaptation du concept de soi dans un contexte de soins aigus. Objectif : la période initiale qui suit une lésion médullaire est un bouleversement dans la vie du patient et engendre des conséquences au niveau du concept de soi. Le but de cette recension des écrits est de répondre à une problématique issue du terrain qui cherche à connaître par quelles approches concrètes, l’infirmière peut favoriser l’adaptation du patient faisant face à une paraplégie. Méthode : six articles ont été sélectionnés sur les bases de données CINHAL et Medline-Pubmed. L’analyse critique des études a mis en évidence des résultats probants et a permis l’élaboration d’une synthèse narrative. Les résultats ont été organisés en regard du modèle de l’adaptation de Callista Roy. Résultats : favoriser l’indépendance et soutenir émotionnellement le patient blessé médullaire sont indispensables à la prise en charge infirmière. En effet, ces deux notions font partie intégrante du rôle autonome infirmier et sont des conditions essentielles à l’amélioration du processus d’adaptation. Conclusion : cette recension des écrits apporte des résultats applicables dans la pratique. Cependant, davantage de recherches sont nécessaires pour répondre au questionnement qui persiste. Le temps de l’hospitalisation est-il le bon moment pour vouloir favoriser l’indépendance du patient à travers sa participation active dans la prise en charge ?