Le rôle infirmier dans l'accompagnement de la fratrie d'un nouveau-né en fin de vie hospitalisé en néonatologie : Travail de Bachelor

Almeida, Carla ; Piguet, Chloé ; Rimaz-Keller, Nicole (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Problématique: la survenue d’un décès durant la période néonatale est un paradoxe inacceptable qui est, malgré des techniques médicales de pointe, toujours présent. Cette perte est source d’une souffrance intense qui affecte l’ensemble de la famille. La fratrie, elle aussi, vit un deuil qui dépend de multiples facteurs, qui évolue et qui persiste dans le temps. Objectif:... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Problématique: la survenue d’un décès durant la période néonatale est un paradoxe inacceptable qui est, malgré des techniques médicales de pointe, toujours présent. Cette perte est source d’une souffrance intense qui affecte l’ensemble de la famille. La fratrie, elle aussi, vit un deuil qui dépend de multiples facteurs, qui évolue et qui persiste dans le temps. Objectif: identifier des interventions relevant du rôle autonome infirmier dans le but de favoriser le deuil de la fratrie. Méthode: Critères d’inclusion: frères et soeurs de moins de 18 ans nés aussi bien avant qu’après le décès survenu entre 14 semaines de grossesse et 2 ans, suite à des causes diverses; recherches menées à travers la perspective des parents ou des fratries; population de culture occidentale. Stratégie de recherche: deux bases de données ont été utilisées, CINAHL et PubMed, à partir desquelles trois articles ont été obtenus; deux à travers les bibliographies; deux autres grâce à une recherche sur Google Scholar. Synthèse des données: les sept articles ont été étudiés à l’aide de la grille d’analyse proposée par Fortin (2010, p.90 - 91), les données ont été classées dans un tableau et une synthèse a été rédigée. Résultat: les sentiments de la fratrie lors d’un deuil périnatal ont été mis en évidence, de même que l’importance de reconnaitre leur vécu et de les impliquer par la communication et les rituels. Les difficultés vécues par les parents et les ressources nécessaires à leur deuil justifient l’importance du rôle infirmier. Conclusion: cette revue de la littérature démontre que la fratrie nécessite un accompagnement infirmier individualisé et adapté à leurs besoins, en collaboration avec les parents, en milieu hospitalier et dans des structures externes. Des interventions cliniques et de nouvelles perspectives de recherche sont proposées afin de développer les pratiques actuelles.