Faculté des lettres et sciences humaines

Une jeunesse au souffle de la mobilité internationale répétée : étude exploratoire et descriptive de l'impact de l'itinérance sur le développement à l'adolescence

Gyger Gaspoz, Deniz ; Perret-Clermont, Anne-Nelly (Dir.) ; Zittoun, Tania (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2013.

Cette étude prend comme point de départ des adolescents francophones qui grandissent au souffle de la mobilité internationale répétée. Enfants de diplomates, de cadres de multinationales, de coopérants, leur enfance se déroule dans plusieurs pays, au gré des mutations professionnelles de leurs parents. Ils déménagent ainsi tous les deux à cinq ans quittant un pays pour un autre. Nous... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette étude prend comme point de départ des adolescents francophones qui grandissent au souffle de la mobilité internationale répétée. Enfants de diplomates, de cadres de multinationales, de coopérants, leur enfance se déroule dans plusieurs pays, au gré des mutations professionnelles de leurs parents. Ils déménagent ainsi tous les deux à cinq ans quittant un pays pour un autre. Nous nommons ces familles en itinérance géographique. Dans ce travail, en partant d'une approche socioculturelle du développement, nous interrogeons l'expérience de ces jeunes. Nous explorons entre autres leurs stratégies individuelles et collectives pour faire face aux différentes ruptures qu’entraînent les déménagements. Ce travail examine les impacts de cette mobilité internationale répétée au niveau du développement social, cognitif et identitaire durant l’adolescence. Au niveau méthodologique, nous avons opté pour une approche compréhensive fondée sur des entretiens multiples (deux entretiens avec les jeunes, un entretien avec leurs parents). Nos données ont été récoltées sur trois sites: en Inde, en Suisse romande et en Turquie. Un modèle est proposé pour étudier l’itinérance géographique qui permet à la fois de tenir compte des processus de changements (sous-tendus par des fonctions d’anticipation et d’établissement des ressources socioculturelles) et de continuité (sous-tendus par des ressources d’amarrage et de pérennité des ressources socioculturelles) dans le développement de la personne. Sept axes ont été retenus et développés: 1. L’anticipation du prochain pays de résidence et le départ vers celui-ci. 2. L’arrivée dans le nouveau pays de résidence comme période de ruptures. 3. L’itinérance géographique: entre continuité et changement. 4. La place et le rôle de la famille dans le cadre de l’itinérance géographique. 5. Les processus d’apprentissages inhérents à l’itinérance géographique. 6. La dynamique des relations interpersonnelles dans le cadre de l’itinérance géographique. 7. La construction de soi dans le cadre de l’itinérance géographique. Les spécificités de l’itinérance géographique ressortent à travers cette grille de lecture : de l’anticipation du départ à l’arrivée dans un nouveau pays; la construction d’un chez soi dynamique; le rôle des parents mais aussi de la famille étendue; les rapports aux pays de résidence et au(x) pays d’origine ou encore la construction identitaire et l’évolution des réseaux sociaux. Au-delà de l’étude de l’impact de l’itinérance géographique sur le développement à l’adolescence, notre étude a une portée plus générale pour la compréhension des phénomènes de transition ainsi que pour la compréhension des processus de médiation. Notre travail se clôt par une perspective pratique. Une série de recommandations à l'intention des familles, des établissements scolaires et des employeurs est proposée afin de soutenir et d'accompagner au mieux les jeunes en itinérance géographique.