Les représentations sociales de l'hypnose : une réflexion sur son acceptation dans les soins

Descloux, Fanny ; Grosjean, Aïcha ; Staffoni-Donadini, Liliana (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Introduction : De récentes études scientifiques ont prouvé l’efficacité de l’hypnose notamment pour la gestion des douleurs. Cependant elle est encore peu répandue dans les services hospitaliers en Suisse Romande. Les représentations sociales, façons personnelles de se représenter et d’interpréter le monde orientent le comportement humain. Concernant l’hypnose, elles jouent un... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : De récentes études scientifiques ont prouvé l’efficacité de l’hypnose notamment pour la gestion des douleurs. Cependant elle est encore peu répandue dans les services hospitaliers en Suisse Romande. Les représentations sociales, façons personnelles de se représenter et d’interpréter le monde orientent le comportement humain. Concernant l’hypnose, elles jouent un rôle central dans les attitudes du patient et du thérapeute face à l’acceptation du phénomène. Objectif : Identifier les représentations sociales des soignants et de la population générale à propos de l’hypnose. Méthode : Revue qualitative de la littérature par analyse thématique des questionnaires utilisés pour interroger les représentations. Résultats : L’analyse des questionnaires de 5 études a permis d’identifier 6 représentations face au phénomène hypnotique. Elles définissent l’hypnose comme contrôlée, menaçante, fantastique, révélatrice, légitime en médecine et l’hypnotisabilité comme critérielle. Discussion : Ces représentations influencent l’acceptation de l’hypnose dans les soins de manière positive ou négative. Elles sont véhiculées par différents vecteurs tels que les médias, les valeurs sociales et culturelles et l’histoire même de l’hypnose. Il est important que le thérapeute explore les croyances du patient face à l’hypnose mais aussi celles qui lui sont propres. Conclusion : Il y a dans toutes ces représentations, la notion de prise ou de perte de contrôle engendrant un déséquilibre dans la relation thérapeutique. La connaissance de celles-ci permettrait d’adopter des stratégies afin d’améliorer l’acceptation de l’hypnose dans les soins.