"Les obstacles à l'implémentation des guidelines dans la pratique des physiothérapeutes : une prise de recul"

Meylan, Nicolas ; Demeulenaere, Philippe (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2012.

Introduction : L’implémentation des guidelines dans la pratique des physiothérapeutes est un élément problématique, dont l’un des principaux enjeux est l’amélioration de la qualité des soins. La littérature relève plusieurs éléments pouvant entraver le processus d’implémentation. L’objectif de ce travail est d’identifier quels sont les obstacles à l’implémentation des... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : L’implémentation des guidelines dans la pratique des physiothérapeutes est un élément problématique, dont l’un des principaux enjeux est l’amélioration de la qualité des soins. La littérature relève plusieurs éléments pouvant entraver le processus d’implémentation. L’objectif de ce travail est d’identifier quels sont les obstacles à l’implémentation des guidelines dans la pratique des physiothérapeutes. Méthodologie : Afin de répondre à l’objectif du travail, une revue systématique de la littérature a été réalisée. Elle est basée sur des critères d’inclusion et d’exclusion explicitement décrits. La méthodologie qualitative utilisée est la synthèse thématique. Elle consiste à extraire, coder, classer et catégoriser les résultats (obstacles). Résultats : Suite au processus d’extraction des données des six articles sélectionnés, 15 "thématiques" entravant l’implémentation (utilisation) des guidelines sont apparues. Ces principales "thématiques" concernent notamment des aspects spécifiques aux physiothérapeutes, aux guidelines, à l’organisation et la politique, à l’environnement, aux patients ainsi qu’à l’écart entre la théorie et la pratique. Discussion et conclusions : Les éléments principaux de la discussion font ressortir que les physiothérapeutes et certaines spécificités des guidelines jouent un rôle central dans l’implémentation des guidelines. Par exemple, leurs avis et expériences en défaveur des guidelines doivent pouvoir devenir des facilitateurs à l’utilisation de ces mêmes guidelines. La recherche de l’amélioration de la qualité des soins doit être réfléchie à chaque étape ainsi qu’en fonction du contexte dans lequel le processus d’implémentation prend place. Cela implique notamment les chercheurs, les investigateurs-cliniciens, les praticiens et les politiciens.