Faculté des sciences

Complexes arène-ruthénium multinucléaires fluctuants : véhicules pour le transport intracellulaire de molécules cytotoxiques et photosensibilisantes

Freudenreich, Julien ; Süss-Fink, Georg (Dir.) ; Therrien, Bruno (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2012.

Depuis plusieurs années, la thérapie photo-dynamique est pratiquée au quotidien pour soigner certaines tumeurs, comme le mélanome. La méthode consiste à traiter le patient au moyen d’un composé photosensible, indifféremment absorbé par les cellules normales et cancéreuses, ces dernières le retenant toutefois plus longtemps. Après plusieurs heures, le composé est activé par une... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Depuis plusieurs années, la thérapie photo-dynamique est pratiquée au quotidien pour soigner certaines tumeurs, comme le mélanome. La méthode consiste à traiter le patient au moyen d’un composé photosensible, indifféremment absorbé par les cellules normales et cancéreuses, ces dernières le retenant toutefois plus longtemps. Après plusieurs heures, le composé est activé par une exposition à la lumière, provenant généralement d’un laser. L’approche est moins invasive que la radiothérapie ou la chimiothérapie. Elle a pour principal avantage de ne détruire que les zones éclairées par le laser, en l’occurrence les cellules tumorales, préservant ainsi la plupart des tissus sains.
    La difficulté principale de cette technique réside dans la faible solubilité des substances photosensibles et de leurs réactivités accidentelles due à leurs excitations par la lumière du jour, causant des lésions cutanées non désirées. Les cages arène-ruthénium synthétisées durant ce travail de thèse permettent d’encapsuler des molécules photosensibles afin de les rendre solubles dans l’eau, mais aussi de protéger ces molécules photosensibles contre toute excitation lumineuse inopinée. De par son encapsulation dans la cage, la substance photosensible ne devient donc active qu’après sa libération de la cage et à condition d’être excitée par un laser approprié.
    Ce travail de thèse a permis le passage des systèmes d’inclusion permanente aux systèmes « hôte-invité », mais il a également permis l’extension de l’encapsulation d’agents anticancéreux à l’encapsulation de photosensibilisateurs. Plusieurs types de cages arène-ruthénium ont été synthétisés dans lesquelles ont été encapsulées trois différentes molécules photosensibles : la porphine, la phthalocyanine et la zinc-phthalocyanine. Pour le moment, des tests in vitro n’ont été effectués que sur la porphine et ont permis de déterminer une très forte activité anticancéreuse de cette molécule pour une faible exposition au laser, ce qui prouve la bonne libération de l’agent photosensibilisant dans les cellules cancéreuses. Ce travail de thèse a donc contribué au développement de complexes arène-ruthénium multinucléaires en tant que véhicules pour le transport intracellulaire de molécules cytotoxiques et photosensibilisantes.