Economie d'entreprise - Betriebsökonomie

Le potentiel énergétique d’une nouvelle commune : cas de la commune d’Anniviers en Valais

Bonnard, Gaëtan ; Imboden, Serge (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2012.

En analysant la situation du Val d’Anniviers, le présent travail de bachelor a pour objectif d’identifier le potentiel énergétique d’une nouvelle commune. Pour y parvenir, l’analyse se base sur l’outil pour les communes du programme SuisseÉnergie à savoir le label « Cité de l’énergie ». Le but de cette démarche est de repenser la politique énergétique communale en... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    En analysant la situation du Val d’Anniviers, le présent travail de bachelor a pour objectif d’identifier le potentiel énergétique d’une nouvelle commune. Pour y parvenir, l’analyse se base sur l’outil pour les communes du programme SuisseÉnergie à savoir le label « Cité de l’énergie ». Le but de cette démarche est de repenser la politique énergétique communale en l’analysant selon les six domaines définis par le label à savoir : l’aménagement du territoire, les bâtiments communaux, l’approvisionnement - dépollution, la mobilité, l’organisation interne et la communication. L’état des lieux montre que la commune remplit une grande partie des critères exigés. Le domaine de l’approvisionnement – dépollution est le plus avancé, notamment grâce au travail titanesque réalisé dans la gestion des déchets et des eaux usées ainsi qu’à la part du capital-actions détenues dans la société Gougra SA lui permettant d’être autonome en électricité. Le programme de rénovation des bâtiments communaux et les importants moyens investit pour développer une mobilité douce au sein de la vallée répondent aux exigences du label, car ils prônent une consommation responsable tout en développant les nouvelles énergies renouvelables. L’état des lieux fait également ressortir plusieurs lacunes, mais la commune peut y remédier en instaurant certaines améliorations. Pour ce faire, elle doit définir dans un document officiel la politique énergétique communale. Celle-ci doit contenir des objectifs chiffrés sur la réduction de la consommation en énergie et des émissions de gaz à effet de serre ainsi qu’un plan d’action précis pour y parvenir. Par ailleurs, la commune doit améliorer son plan de communication pour sensibiliser davantage la population car la problématique énergétique est une affaire de tous. L’analyse montre que la nouvelle commune d’Anniviers répond aux critères du label « Cité de l’énergie ». Sans la fusion il aurait été extrêmement difficile, voire impossible d’obtenir ce même résultat, chaque commune voulant privilégier un secteur plutôt qu’un autre. Les synergies créées lors de la fusion et le résultat favorable de l’analyse prouvent qu’il existe un potentiel énergétique dans une nouvelle commune.