Quelles interventions infirmières contribuent à prévenir le risque de néonaticide chez une femme ayant vécu un déni de grossesse total ?

Lopes, Yaska ; Meyer, Virginie ; Borloz, Corinne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2010.

Le déni de grossesse se définit par le fait que la femme se rende compte de son état après vingt semaines de gestation. Jusqu’à lors, elle est enceinte mais n’en a pas conscience. Le déni de grossesse est dit « total » lorsqu’il se poursuit jusqu’à l’accouchement. Le néonaticide est défini par le meurtre du nouveau-né dans les vingt-quatre premières heures de sa vie. Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le déni de grossesse se définit par le fait que la femme se rende compte de son état après vingt semaines de gestation. Jusqu’à lors, elle est enceinte mais n’en a pas conscience. Le déni de grossesse est dit « total » lorsqu’il se poursuit jusqu’à l’accouchement. Le néonaticide est défini par le meurtre du nouveau-né dans les vingt-quatre premières heures de sa vie.