La violence en psychiatrie : quelles stratégies ou quels moyens de prévention et de gestion de la violence peuvent amener un impact bénéfique tant pour la pratique clinique infirmière que pour le bien-être du patient ?

Badel, Sophie ; Iseppon, Hélène ; Burnand, Dominig (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2012.

Notre revue de littérature traite du sujet de la violence en psychiatrie. En effet, la violence est une préoccupation qui a toute son importance dans les soins d’autant plus que c’est une problématique fréquemment rencontrée dans les unités de santé mentale. Cette revue de littérature a pour but de nous aider à comprendre la façon dont on peut gérer et prévenir la violence en... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Notre revue de littérature traite du sujet de la violence en psychiatrie. En effet, la violence est une préoccupation qui a toute son importance dans les soins d’autant plus que c’est une problématique fréquemment rencontrée dans les unités de santé mentale. Cette revue de littérature a pour but de nous aider à comprendre la façon dont on peut gérer et prévenir la violence en psychiatrie afin d’améliorer notre rôle infirmier et ainsi tendre vers une meilleure prise en charge. Les principaux résultats obtenus relèvent l’importance de la formation continue quant à la prévention et à la gestion de la violence. En effet, diverses méthodes sont explicitées et démontrent la nécessité d’une telle intervention. De plus, il apparaît essentiel de connaître les facteurs causaux d’incidents agressifs afin de pouvoir mieux les prévenir et les gérer. Un point notable ressort également des différents résultats. La contention et l’isolement sont parfois utilisés de manière inadéquate, c’est-à-dire sans aucune explication au patient et en réponse à la violence ou à un comportement agressif afin d’y mettre un terme. Il est nécessaire de considérer les protocoles concernant l’utilisation des mesures de contraintes et de poursuivre les recherches dans ce sens-là. De ces divers résultats de notre revue de littérature émergent des habiletés relationnelles dont l’importance n’est plus à prouver : les compétences en communication, l’approche empathique et la collaboration soignant-soigné sont indispensables dans la prise en soins.