Stratégies pour éviter l'épuisement des infirmières en psychiatrie lors de la prise en charge des patients toxicomanes : une revue étoffée de littérature

Maillard, Carine ; Quinodoz, Marie-Noëlle (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé de Fribourg, 2012.

De nos jours, les gens et même les professionnels de la santé peuvent avoir des stéréotypes et des représentations négatives des toxicomanes. En effet, ces derniers sont encore très stigmatisés et ne reçoivent pas toujours des soins adéquats. De nombreux facteurs rendent le travail en psychiatrie difficile et stressant. Cela est encore accentué lors des prises en charge des toxicomanes... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    De nos jours, les gens et même les professionnels de la santé peuvent avoir des stéréotypes et des représentations négatives des toxicomanes. En effet, ces derniers sont encore très stigmatisés et ne reçoivent pas toujours des soins adéquats. De nombreux facteurs rendent le travail en psychiatrie difficile et stressant. Cela est encore accentué lors des prises en charge des toxicomanes en lien avec leur caractère impulsif, leur exigence et les nombreuses rechutes. Le travail en psychiatrie ainsi que les soins prodigués aux personnes dépendantes peuvent être une source de fatigue pour les infirmières. L’épuisement professionnel peut très vite s’installer.