Homosexualité et prévention de l'homophobie au cycle de transition : points de vue d'enseignants

Miguel, Jonathan ; Doudin, Pierre-André (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5141.

Dans une pédagogie moderne où l’interculturalité et la lutte contre le racisme font partie des valeurs maîtresses de l’enseignement, la question sur l’homosexualité et l’homophobie reste pour l’heure mise de côté. Lorsque l’ont sait que la discrimination homophobe fait autant de victimes que le racisme, mais qu’elle n’est pas abordée de manière concrète à l’école,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans une pédagogie moderne où l’interculturalité et la lutte contre le racisme font partie des valeurs maîtresses de l’enseignement, la question sur l’homosexualité et l’homophobie reste pour l’heure mise de côté. Lorsque l’ont sait que la discrimination homophobe fait autant de victimes que le racisme, mais qu’elle n’est pas abordée de manière concrète à l’école, il paraît intéressant d’en connaître les raisons. Tout en retraçant la situation de l’homosexualité en lien avec la culture, la norme, ou encore l’aspect intégratif, ce mémoire professionnel compare les avis de quelques auteurs d’ouvrages littéraires et scientifiques anti et pro- sensibilisation à l’homosexualité. De même, ce travail de recherche recense les différents points de vue d’enseignants du cycle de transition sur la question. Au terme d’une recherche qui a été menée auprès de divers professionnels de l’enseignement, pour la majorité des enseignants sans fonction supplémentaire, nous constatons leurs points de vue relatifs à la pertinence d’une sensibilisation à l’homosexualité à l’école, l’âge que devraient avoir les élèves assistant à une telle démarche, le rôle de l’Ecole, les fonctions les plus aptes à mener ce travail, ou encore l’information disponible à ce sujet au sein de l’Ecole. En somme, des résultats qui démontrent que la majorité des participants, en relation avec la plupart des auteurs étudiés dans ce travail, sont plutôt ouverts à la proposition. Seulement, pour les professionnels sondés, il serait souhaitable que cette démarche ne soit pas incorporée dans le cahier des charges des enseignants, mais plutôt qu’elle soit menée par des spécialistes en la matière.