La ferme de Démoret : un lieu d'accompagnement en quête d'une scolarité plus harmonieuse...

Poncet, Elsa ; Savoy, Bernard (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5085.

De toute part, nous avons entendu ou nous entendons parler « d’élèves difficiles ». Et depuis quelque temps, le sigle Matas (Module d’Activités Temporaires et Alternatives à la Scolarité) est souvent accolé à ces termes dans les journaux. Mais mise à part le fait qu’il s’agit d’un espace accueillant les élèves difficiles, nous n’en savons guère plus! Malgré le fait... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    De toute part, nous avons entendu ou nous entendons parler « d’élèves difficiles ». Et depuis quelque temps, le sigle Matas (Module d’Activités Temporaires et Alternatives à la Scolarité) est souvent accolé à ces termes dans les journaux. Mais mise à part le fait qu’il s’agit d’un espace accueillant les élèves difficiles, nous n’en savons guère plus! Malgré le fait que les médias parlent des élèves difficiles, j’ai comme l’impression qu’il n’est que trop souvent question d’un discours de surface, n’effleurant qu’en partie la problématique de ces derniers. Or pour comprendre l'intérêt d’un Matas, il est nécessaire de prendre conscience de l’identité de ce type d’élèves. Au travers de ce mémoire, je vous propose donc d’aller explorer plus en profondeur un Matas et ses enfants dépeints comme étant des élèves difficiles. Toutefois, il ne s’agit pas pour moi de traiter de n’importe quel Matas, mais du projet pilote mis sur pied dans une Ferme en 2004. C’est en raison du plus grand recul dont ce dernier était doté, de mon intérêt pour la relation entre l’homme et l’animal, ainsi que de la proximité du lieu, que mon choix s’est alors porté sur la Ferme de Démoret. Les objectifs de cette exploration furent alors d’en savoir un peu plus sur le fonctionnement de ce Matas, les buts visés, mais surtout de mettre en avant les éléments réunis pour accompagner au mieux les élèves admis. C’est grâce à des entretiens menés avec différents acteurs concernés par un ou plusieurs élèves difficiles, ainsi qu’avec l’un d’entre eux que j’ai pu atteindre les objectifs fixés au début de ce mémoire. Ainsi, pour accompagner au mieux un élève-Matas, le fonctionnement de la Ferme de Démoret requiert huits éléments, à savoir ; la prise d’un rôle d’acteur par l’élève ; la définition du rôle de chaque intervenant de la Ferme ; une relation de confiance tant entre l’équipe de la Ferme qu’entre celle-ci et les enfants ; la présence d’activités concrètes ; un travail avec les animaux ; un lieu coupé du monde ; la collaboration des parents ; celle des enseignants et autres professionnels concernés par l’élève . Ce mémoire porte donc sur les moyens mis en œuvre à la Ferme de Démoret pour gérer et accompagner les élèves difficiles, en vue d’une réinsertion en classe. La problématique de ce genre d’élèves étant relativement vaste, j’ai consacré quelques chapitres aux enfants souffrant d’un trouble du comportement diagnostiqué. Et dans l’idée d’approfondir les pistes d’actions possibles auprès d’un élève porteur d’un trouble du comportement diagnostiqué ou non, j’ai effectué des recherches concernant les interventions pouvant être mises en œuvre en classe.