Facoltà di scienze economiche

Knowledge accumulation in family firms : Evidence from four case studies

Chirico, Francesco

In: International small business journal, 2008, vol. 26, no. 4, p. 433-462

Le but que se propose le présent article est d'aider à mieux faire comprendre comment il est possible d'accumuler les connaissances au sein d'une entreprise familiale. Quatre entreprises familiales, de Suisse et d'Italie, ont accepté de participer à cette étude. La documentation existante, renforcée par l'analyse de ces études de cas, a abouti à la mise en place d'un modèle de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but que se propose le présent article est d'aider à mieux faire comprendre comment il est possible d'accumuler les connaissances au sein d'une entreprise familiale. Quatre entreprises familiales, de Suisse et d'Italie, ont accepté de participer à cette étude. La documentation existante, renforcée par l'analyse de ces études de cas, a abouti à la mise en place d'un modèle de connaissances mettant en valeur les facteurs responsables du cumul des connaissances que l'on considère comme un “catalyseur de longévité” dans une entreprise familiale. Les chercheurs peuvent interpréter les relations décrites dans ce modèle comme des hypothèses et des suggestions ouvertes à des études futures, et les dirigeants d'entreprise — quant à eux — comme des éléments indispensables au cumul des connaissances pour maintenir la réussite de l'entreprise sur plusieurs générations.
    Summary
    The aim of the present study is to make a contribution to the understanding of how knowledge can be accumulated in family business. Four family firms from Switzerland and Italy are part of this research. Existing literature combined with the case studies analysed lead to the development of a knowledge model which outlines factors responsible for knowledge accumulation viewed as an ‘enabler of longevity’ in family business. The relationships depicted in the model can be read by researchers as hypotheses and suggestions for further research, and by managers as possible factors needed to accumulate knowledge in order to be successful across generations.