Implémentation IPv6 dans un contexte PME/école

Cattin, Philippe (informaticien) ; Ineichen, Gérard (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDIG 77.

Aujourd’hui, l’adressage IPv6 est encore sous-utilisé. La diversité et la complexité des différents protocoles utilisables, les problèmes de comptabilité ainsi que les différentes technologies proposées pour la mise en place d’un environnement IPv6 rebutent plus d’une entreprise ou d’une école. Mais, face à une proche pénurie d’adresses IPv4, ces acteurs qui n’ont pas... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Aujourd’hui, l’adressage IPv6 est encore sous-utilisé. La diversité et la complexité des différents protocoles utilisables, les problèmes de comptabilité ainsi que les différentes technologies proposées pour la mise en place d’un environnement IPv6 rebutent plus d’une entreprise ou d’une école. Mais, face à une proche pénurie d’adresses IPv4, ces acteurs qui n’ont pas encore fait un pas en avant sont forcés d’évoluer au plus vite. Dans un premier temps il est expliqué dans les grandes lignes les différentes évolutions de l’adressage IPv6 ainsi que ses avantages par rapport à son grand-frère IPv4. Puis il est question des différentes solutions qui existent aujourd’hui pour réaliser une transition en IPv6, ainsi que leurs tenants et aboutissants. Ensuite, une partie pratique se concentre sur la mise en place de deux prototypes implémentant chacun une technologie différente. Le premier utilise un fournisseur de service qui propose une solution à base de tunnel pour obtenir une connectivité au monde IPv6. Le second opte pour une solution à base de translation d’adresse avec le protocole NAT-PT, qui permet à un îlot IPv6 pur de communiquer avec le monde IPv4. Pour ces prototypes, il faut que l’installation dispose d’une sortie sur internet pleinement fonctionnelle. Il faut également que le réseau dispose de tous les composants propres à son fonctionnement comme un serveur DNS. différentes solutions pour l’adressage doivent être mises en place également, comme la configuration automatique ou encore l’adressage statique. Le réseau doit être opérationnel pour accueillir autant des machines sous windows 7 que celles sous Linux (Ubuntu 12.04). Ce travail fournit donc une base théorique ainsi que deux applications pratiques pour la mise en place d’une solution simple et adaptée au cas d’une petite entreprise ou encore d’une école souhaitant implémenter une solution en IPv6.