Architecture NoSQL et réponse au théorème CAP

Heinrich, Lionel ; Stettler, Christian (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TD IG 74.

Les bases NoSQL sont de nouvelles bases de données qui ont vu le jour pour la plupart il y a 4 ou 5 ans. Elles ont su se démocratiser grâce au suivi de grandes entreprises du domaine informatique qui les ont vues comme de nouvelles solutions permettant de répondre à leurs besoins d'évolutivité. Depuis leur début elles n'ont cessé de s'améliorer en proposant toujours plus de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les bases NoSQL sont de nouvelles bases de données qui ont vu le jour pour la plupart il y a 4 ou 5 ans. Elles ont su se démocratiser grâce au suivi de grandes entreprises du domaine informatique qui les ont vues comme de nouvelles solutions permettant de répondre à leurs besoins d'évolutivité. Depuis leur début elles n'ont cessé de s'améliorer en proposant toujours plus de fonctionnalités et de stabilité. De plus, elles veulent se démarquer des bases relationnelles en se basant sur le théorème CAP. Le but de ce travail est d'expliquer l'architecture des différentes bases NoSQL disponibles sur le marché. Grâce à cette recherche je tente d'expliquer pourquoi elles répondent différemment au théorème CAP par rapport à d'autres. La première partie a pour but d'expliquer ce que sont les bases de données NoSQL, leur naissance, ainsi que les différents types existants. La seconde, quant à elle, s'attelle à la définition du théorème CAP et ce qu'il en résulte. La dernière partie porte sur l'analyse proprement dite d'un panel de bases de données NoSQL en décrivant leur architecture pour répondre au théorème CAP.