La virtualisation des systèmes d'information

Berger, Lionel (informaticien) ; Daehne, Peter (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDIG 70.

En 1999, VMware® démocratisait la virtualisation des environnements x86 avec la sortie de son premier produit, WMware® Workstation. Deux ans plus tard, la même société entrait sur le marché des serveurs. L’engouement pour cette technologie ne faiblira dès lors plus, révolutionnant l’infrastructure du centre de données. Aujourd’hui, la virtualisation est au coeur d’une réflexion... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    En 1999, VMware® démocratisait la virtualisation des environnements x86 avec la sortie de son premier produit, WMware® Workstation. Deux ans plus tard, la même société entrait sur le marché des serveurs. L’engouement pour cette technologie ne faiblira dès lors plus, révolutionnant l’infrastructure du centre de données. Aujourd’hui, la virtualisation est au coeur d’une réflexion d’ores et déjà engagée par les professionnels de l’informatique, portant sur les modèles potentiels d’architecture du système d’information au 21e siècle. Ce mémoire de Bachelor est destiné en premier lieu aux administrateurs systèmes et aux directeurs des systèmes d’information qui, conscients des enjeux auxquels ils seront prochainement confrontés, désirent approfondir leur connaissances en matières de virtualisation. Ces derniers trouveront au sein de ce document, qui s’inscrit dans une approche généraliste de la virtualisation, les bases nécessaires à leurs réflexions ultérieures. L’historique de la virtualisation est abordée de manière concise, et ce, dans l’unique but de conforter le lecteur quant au fait que cette technologie n’est pas récente au point d’être immature. Après un bref état des lieux des principales spécificités d’un environnement virtuel, nous dressons la liste des principaux bénéfices offerts par la virtualisation. Nous évoquons ensuite les différentes techniques de virtualisation et leur mise en oeuvre au sein d’un certain nombre d’applications commerciales. Enfin, nous décrivons les différents domaines au sein desquels la virtualisation peut être mise en place, avant de faire référence à un certain nombre de critères et de bonnes pratiques auxquels il convient d’être attentif lors de la construction d’une infrastructure virtualisée. Le document s’achève sur des considérations relatives à la sécurisation de l’environnement, à sa récupération en cas de sinistre et à sa pérennisation.