Behaviour driven development (BDD)

Donnat, Cyril ; Daehne, Peter (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDIG 66.

Ce mémoire présente un concept récent et novateur dans le domaine de la gestion de projet informatique, le Behaviour Driven Development aussi appelé : BDD. Celui-ci propose de mettre en avant le langage naturel, ainsi que les interactions entre toutes les parties prenantes dans le processus de développement logiciel. Les intervenants utilisent leur langue maternelle pour décrire leurs... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire présente un concept récent et novateur dans le domaine de la gestion de projet informatique, le Behaviour Driven Development aussi appelé : BDD. Celui-ci propose de mettre en avant le langage naturel, ainsi que les interactions entre toutes les parties prenantes dans le processus de développement logiciel. Les intervenants utilisent leur langue maternelle pour décrire leurs besoins et objectifs sous forme d’exemples. Par la suite, ces exemples serviront de base pour le développement, à la manière du Test Driven Development. On élabore les tests en premier, puis le code permettant de les faire passer. Le sujet est traité, à la fois de manière théorique et pratique, avec des exemples de code et présentation des différents frameworks BDD disponibles. La première partie de ce dossier expose la problématique des projets informatiques dans leur globalité et propose une présentation de l’historique des différentes méthodes de projet. Cette section présente également le Test Driven Development qui servira de base pour comprendre les mécanismes de BDD. La deuxième partie introduit le concept du Behaviour Driven Development, son langage, ses avantages et inconvénients. De plus, cette section présente brièvement les frameworks BDD disponibles pour l’ensemble des langages de programmation, puis, par la suite et plus en détails, les outils destinés au langage Java. Pour finir, une analyse multicritères propose de comparer ces frameworks. Enfin, la dernière partie expose la mise en pratique du sujet à l’aide de l’outil Jbehave, où un exemple complet nous permet de mieux percevoir les possibilités et la mise en oeuvre du Behaviour Driven Development. Enfin, la dernière section expose les résultats de questionnaires élaborés par mes soins afin de mieux cerner l’utilisation des méthodes de projets informatiques ainsi que les différents problèmes rencontrés lors du développement logiciel.