PEACE : Personal Enhanced Acquisition for Citizen's Environment

Issom, David-Zacharie ; Ruch, Patrick (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDIG 65.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont un rôle important à jouer pour donner aux citoyens des outils leur permettant d’augmenter leur qualité de vie, en la facilitant et en améliorant la santé. Elles sont susceptibles d’apporter des concepts, des produits et des prestations innovantes et ensuite les démocratiser, non seulement pour les populations en... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont un rôle important à jouer pour donner aux citoyens des outils leur permettant d’augmenter leur qualité de vie, en la facilitant et en améliorant la santé. Elles sont susceptibles d’apporter des concepts, des produits et des prestations innovantes et ensuite les démocratiser, non seulement pour les populations en difficulté, mais également pour la plus grande partie de la population. Ces outils sont destinés à la réduction des efforts physiques pour les personnes diminuées, à la prévention des maladies ou à la détection précoce d’accidents. Le concept de PEACE est de créer un "écosystème" cohérent d'interactions naturelles permettant de lier ces interactions à d'autres "sens" environnementaux. Ce projet peut non seulement s’inscrire dans le cadre de l’Ambient Assisted Living (AAL), dans le domaine des Smart Homes, mais également correspondre au domaine de l’informatique médicale et de l’informatique ubiquitaire. Le but est la création d’un système d’acquisition de données, permettant d’associer tout type de capteurs ou sources de données venant du monde réel, à une action sur ce même environnement. Ces informations acquises doivent être capable d’interagir avec n’importe quel objet intelligent centré sur la personne. Il peut ainsi devenir un pont entre l’environnement, l’Homme et la machine, devenue invisible. Le système doit être interopérable, universel et générique. Les objectifs du travail étaient de présenter un état de l’art du domaine, de spécifier et d’expliquer les besoins du projet, de spécifier les besoins matériels nécessaires à l’implémentation du système sur un boîtier indépendant, de proposer une architecture conceptuelle du logiciel, de proposer et décrire un scénario d’utilisation, puis d’implémenter et tester le prototype correspondant. Ce dernier permet de contrôler l’allumage d’un appareil électrique grâce à un geste de pointage. Les conclusions montrent que ce projet fait partie d’un domaine en pleine croissance et exposent de grandes possibilités de travaux futurs, en mesure de conduire à une véritable automatisation de l’environnement, ainsi qu’à une amélioration de la qualité de vie des personnes. La réalisation de ce projet a également démontré que les plus grosses entreprises s’intéressent à ce sujet et participeront probablement à la démocratisation de ce type de systèmes.