Travail social

Des parents face à l'autisme de leur jeune enfant : analyse des besoins et des satisfactions en termes de soutien offert par les professionnels du social

Schmutz-Gyger, Laurie ; Dini, Sarah (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2012.

Ce travail de recherche a été réalisé dans le cadre de l’obtention du Bachelor of Arts in Travail social. Il s’agit d’une enquête de type qualitatif qui concerne les besoins de soutien des parents qui ont un jeune enfant atteint d’autisme. Le but de ce travail est d’identifier leurs satisfactions, leurs insatisfactions et leurs besoins au quotidien, afin de mettre en lumière les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de recherche a été réalisé dans le cadre de l’obtention du Bachelor of Arts in Travail social. Il s’agit d’une enquête de type qualitatif qui concerne les besoins de soutien des parents qui ont un jeune enfant atteint d’autisme. Le but de ce travail est d’identifier leurs satisfactions, leurs insatisfactions et leurs besoins au quotidien, afin de mettre en lumière les domaines dans lesquels les professionnels du domaine social peuvent apporter des améliorations et des compléments quant aux prestations proposées. L’enquête s’est effectuée auprès de quatre familles qui ont un ou deux enfants atteints d’autisme. Les données ont été recueillies à l’aide de récits de vie suivis d’entretiens semidirectifs. Elles ont ensuite été réparties par type de besoin et analysées en fonction de trois hypothèses qui ont permis d’aboutir aux résultats suivants : les parents ont besoin de recevoir des informations sur le diagnostic, la description de l’autisme, les outils éducatifs (soutien informationnel), ainsi que de bénéficier d’une aide pour gérer le quotidien et favoriser les apprentissages de l’enfant (soutien éducatif). Certains ont besoin de se confier, de parler de leur ressenti émotionnel (soutien psychologique). Au niveau de l’entourage, les parents ont besoin de soutien pour favoriser l’acceptation du handicap, la cohésion et l’équilibre familial (soutien familial). Par ailleurs, les parents souhaitent avoir accès à un système de garde à domicile et à des structures d’accueil de jour (services communautaires). Enfin, une prise de conscience étatique et une meilleure compréhension de la population face à l’autisme permettrait de répondre à leurs besoins de participer davantage à la vie sociale (soutien socio-politique). Ces besoins sont couverts partiellement par les professionnels et les réponses qui y sont apportées demandent à être améliorées. En effet, les parents ont identifié des lacunes dans chacun de ces domaines, dont notamment un manque au niveau des structures d’accueil préscolaires spécialisées, voire spécifiques à l’autisme. Par contre, ils disent avoir accès à l’information dont ils ont besoin, que ce soit par des recherches personnelles, ou par l’apport des professionnels, voire les deux.