Le flag football : un sport adapté à l'éducation physique

Joye, Fabien ; Borlat, Nicolas ; Mermoud, Alain (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5129.

Ce travail porte sur un sport méconnu, le flag football. Il s’agit d’un sport collectif dont les règles sont issues du football américain, mais interdisant le jeu au pied ainsi que tout contact. Il a été inventé par des professeurs d’éducation physique vers 1920 aux États-Unis afin de créer une activité physique pour tous, moins violente et risquée que le football américain... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail porte sur un sport méconnu, le flag football. Il s’agit d’un sport collectif dont les règles sont issues du football américain, mais interdisant le jeu au pied ainsi que tout contact. Il a été inventé par des professeurs d’éducation physique vers 1920 aux États-Unis afin de créer une activité physique pour tous, moins violente et risquée que le football américain et donc plus appropriée aux écoles. Le but de ce mémoire est de démontrer que les élèves vont globalement apprécier sa pratique et que son application est particulièrement bien adaptée au milieu scolaire. Pour ce faire une recherche théorique a tout d’abord été entreprise. Les résultats obtenus montrent que le flag football et ses caractéristiques spécifiques sont en parfaite adéquation avec les exigences des cours d’éducation physique et que ce sport permet de développer un grand nombre de compétences requises par le plan d’étude vaudois. Ces résultats théoriques encourageants sont ensuite confrontés à des résultats issus d’un essai pratique. L’objectif est d’observer directement sur le terrain si ce sport a sa place dans le choix des activités proposées par les professeurs d’éducation physique. Trois méthodes complémentaires sont ainsi utilisées : l’observation des trois séances, l’analyse de deux questionnaires dispensés aux élèves et d’un distribué à des enseignants. Les résultats généraux révèlent que les élèves ont eu beaucoup de plaisir durant cet essai mais ne désirent pas poursuivre la pratique de ce sport. Ils ont particulièrement apprécié son aspect collectif, mixte et stratégique au contraire de son absence de contacts. L’opinion des filles a été dans bien des cas comparable à celle des garçons. Ce sport est cependant peu connu et peu pratiqué par les élèves et leur maîtres d’éducation physique. Les différents résultats obtenus valident ainsi l’hypothèse principale de ce travail. Ces derniers sont toutefois à relativiser car ils possèdent de nombreuses limites.