Le développement d'une qualité de coordination en EPS chez les élèves du CYT

Gremaud, Jessica ; Favre, Romain ; Weber, Serge (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; MP5021.

La présente recherche porte sur l’enseignement de la qualité de coordination de différenciation en éducation physique et sportive (EPS) chez les élèves du cycle de transition. Elle a été conduite auprès de deux classes de 5ème année (8e année HarmoS). Ce travail propose dans un premier temps une approche théorique sur le déroulement du mouvement et sur la coordination motrice,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La présente recherche porte sur l’enseignement de la qualité de coordination de différenciation en éducation physique et sportive (EPS) chez les élèves du cycle de transition. Elle a été conduite auprès de deux classes de 5ème année (8e année HarmoS). Ce travail propose dans un premier temps une approche théorique sur le déroulement du mouvement et sur la coordination motrice, puis une focalisation plus détaillée sur la qualité de différenciation. Elle présente et précise également le schéma utilisé dans la didactique de l’EPS en Suisse, à savoir celui d’Arturo Hotz. Dans un second temps, deux dispositifs de recherche sont présentés, chacun contenant une séquence d’enseignement-apprentissage spécifique. Ces séquences diffèrent notamment par leur durée de mise en oeuvre, ainsi que par leurs variations d’intensité et leur perspective pédagogique. Les dispositifs sont ensuite conduits auprès des élèves. La suite du travail présente les résultats de chacune des deux classes testées, afin de mettre en comparaison leur marge de progression moyenne respective. Cela permet de définir quel type de séquence est le plus adapté à l’enseignement de la qualité de coordination de différenciation. Une comparaison entre certains élèves, sélectionnés en fonction de leur profil sportif, est également faite. La recherche apporte de nombreux éléments intéressants quant à l’enseignement de la qualité de coordination de différenciation en éducation physique, notamment le fait que la fréquence d’entraînement joue un rôle crucial dans son développement. De plus, les éléments théoriques apportent de réels éclairages quant aux différents facteurs permettant à nos élèves de progresser dans leur maîtrise des qualités de coordination.