Faculté des lettres et sciences humaines

Protéger les réfugiés à travers des documents ? : analyse des enjeux liés aux guidance documents produits au sein de l'unité de l'éducation du HCR

Mazzocchi, Lisa ; Fresia, Marion (Dir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2017 ; 401.

La présente recherche se penche sur les dynamiques expliquant le rôle central joué par les documents produits au sein de l’unité de l’éducation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés dans le complexe univers de la gouvernance de la migration forcée. En partant de la constatation que les organisations intergouvernementales ne possèdent pas de pouvoir contraignant par... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La présente recherche se penche sur les dynamiques expliquant le rôle central joué par les documents produits au sein de l’unité de l’éducation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés dans le complexe univers de la gouvernance de la migration forcée. En partant de la constatation que les organisations intergouvernementales ne possèdent pas de pouvoir contraignant par définition et que les documents qu’elles produisent ne seraient théoriquement que des recommandations, je souhaite explorer les raisons pour lesquelles les professionnels de l’aide dédient autant de temps et d’énergies à la production et à la diffusion des guidance documents. Ainsi, dans le but saisir le point de vue des professionnels de l’éducation, ce travail est régi par trois axes de recherche : le premier se focalisant sur les fonctions qu’ils attribuent aux documents qu’ils produisent et sur les usages qu’ils disent en faire ; le deuxième portant sur le sens qu’ils attribuent à ces documents ; le troisième se concentrant sur les conséquences que l’utilisation de tels documents pour lesdites fonctions peut impliquer. A travers l’analyse des discours des professionnels et l’analyse textuelle des documents, j’illustre trois niveaux de fonctions – officielles, non-officielles, latentes – en explorant également plusieurs perspectives pour concevoir les politiques de l’aide et apporter un éclairage sur « the messiness and complexity of policy processes » (Shore et Wright, 2011 : 8).