Faculté des lettres et sciences humaines

Prendre soin des nourrissons en Suisse par le massage de bébé népalais

Bischofberger, Lisa ; Ghasarian, Christian (Dir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2017 ; 396.

Le soin des nourrissons en Suisse a longtemps été marqué par une isolation de l’enfant, suivie récemment d’une revalorisation de la proximité corporelle. En outre, il est influencé par la médecine moderne. Le massage de bébé népalais est une pratique d’origine népalaise qui est arrivée en Suisse dans la deuxième moitié du 20e siècle. Il fait partie d’un pluralisme croissant... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le soin des nourrissons en Suisse a longtemps été marqué par une isolation de l’enfant, suivie récemment d’une revalorisation de la proximité corporelle. En outre, il est influencé par la médecine moderne. Le massage de bébé népalais est une pratique d’origine népalaise qui est arrivée en Suisse dans la deuxième moitié du 20e siècle. Il fait partie d’un pluralisme croissant des pratiques de soin dans les pays occidentaux. Nasma Scheibler-Shrestha l’a introduit en Suisse, a établi sa propre méthode et a fondé une école dans laquelle plusieurs femmes ont été formées pour être capables de le transmettre aux parents. Dans ce travail, je situe le massage de bébé népalais dans le soin des nourrissons en Suisse. Je m’intéresse d’abord à la construction du soin de ses praticiennes, en montrant qu’elles critiquent les tendances à l’isolation de l’enfant et à la médicalisation de la période post-partum. Les praticiennes considèrent que l’enfant vient d’un autre monde. Il a besoin d’un contact corporel intense pour être intégré dans la société. Inspirées par des courants féministes, elles accordent un rôle fondamental à la proximité de la mère. Mais elles sont également favorables à une inclusion des pères dans le soin des nouveau-nés. J’aborde ensuite les usages du massage de bébé népalais aussi bien que sa légitimation. Le massage de bébé népalais est utilisé de façons différentes. Il joue un rôle thérapeutique, il sert à assurer le bien-être et l’hygiène de l’enfant, il constitue un rituel et il renforce les parents dans leur capacité à prendre soin des nourrissons. Pour légitimer ces usages, les praticiennes réinventent une tradition. Néanmoins, elles mobilisent des arguments scientifiques quand cela est possible. Enfin, je présente les transformations que le massage de bébé népalais a subies. Il a dû être traduit pour que les personnes en Suisse puissent l’utiliser. De plus, il a été adapté à la structure familiale nucléaire en Suisse, ce qui se traduit particulièrement dans le fait que les hommes ont commencé à le pratiquer. La transformation du massage de bébé népalais est également caractérisée par un processus de professionnalisation. Je démontre que différentes représentations et valeurs concernant le rapport au corps et au nourrisson coexistent. Les praticiennes sont influencées par la pensée de la médecine moderne aussi bien que par celle de la médecine traditionnelle et des mouvements sociaux tel que le féminisme. Ce travail se veut une contribution à la compréhension des pratiques du pluralisme des soins contemporains.