Estime de soi, estime de moi, estime de toi, estime de quoi ? : Quand une enseignante spécialisée part à la quête de son identité de professionnelle au travers de son récit de vie

Martin, Aline ; Küffer, Lucienne (Dir.)

Mémoire de master spécialisé : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; mp5439.

« Ce travail a été réalisé dans le cadre de la formation conduisant au Diplôme en enseignement spécialisé délivré par la HEP-Vaud. Il exprime l’avis de son auteur et n’engage pas l’institution dont il dépend ». En tant que Maîtresse de Classe de Développement Itinérante, l’estime de soi est une notion que je rencontre quotidiennement au contact des élèves que je côtoie.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    « Ce travail a été réalisé dans le cadre de la formation conduisant au Diplôme en enseignement spécialisé délivré par la HEP-Vaud. Il exprime l’avis de son auteur et n’engage pas l’institution dont il dépend ». En tant que Maîtresse de Classe de Développement Itinérante, l’estime de soi est une notion que je rencontre quotidiennement au contact des élèves que je côtoie. Elle fait également la faveur de nombreux ouvrages et recherches. Dans ce travail, j’ai cherché à poser un regard différent sur cette estime, je suis partie à la recherche de ce qui m’avait construit au travers de mon récit de vie. L’analyse de ce dernier m’a donc permis de mettre en évidence les éléments essentiels de ma vie. La réflexion autour de ces éléments est ensuite nourrie des apports théoriques de Carl Rogers (1968, 1976, 1989) et de Mireille Cifali (1994). Un jeu de miroir s’est construit autour de mes expériences de vie, des concepts de ces deux auteurs et de l’histoire de Marie, une situation pratique qui apparaît comme un garde fou pour éviter de glisser du professionnel au trop personnel. Cette réflexion amène des questions, des remises en question de mon positionnement en tant que professionnelle. Et au travers de ce travail, c’est mon identité de professionnelle que je questionne et que je cherche à clarifier. Ce mémoire, c’est donc bien l’histoire d’une enseignante spécialisée qui, en se rendant compte qu’elle n’est pas si « au clair » que cela avec sa propre estime, se retrouve à partir à la quête de son identité de professionnelle au travers de son récit de vie.