Ulysse fait escale : étude de l'impact de l'adaptation de l'Odyssée pour des élèves souffrant de troubles envahissants du développement

Gex, Pierre-André ; Küffer, Lucienne (Dir.)

Mémoire de master spécialisé : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; mp5437.

Les difficultés dans la communication sont un des obstacles majeurs dans toute relation avec les élèves atteints de psychose et en l’occurrence dans la relation pédagogique. La dimension symbolique du langage constitue pour eux une entrave à une bonne compréhension des messages transmis par un émetteur. Celui-ci se doit donc de trouver une adaptation spécifique de la transmission... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les difficultés dans la communication sont un des obstacles majeurs dans toute relation avec les élèves atteints de psychose et en l’occurrence dans la relation pédagogique. La dimension symbolique du langage constitue pour eux une entrave à une bonne compréhension des messages transmis par un émetteur. Celui-ci se doit donc de trouver une adaptation spécifique de la transmission d’informations envers des récepteurs atteint de tels troubles et qu’ainsi l’acte de communication parvienne à remplir sa fonction. Cette caractéristique est à considérer avec une attention toute particulière dans notre action pédagogique. La progression d’élèves avec un tel profil en dépend. Au seuil de cette recherche, il a été nécessaire d’explorer les divers domaines que représentent la communication, le langage et le symbole dans la psychose, l’attention et enfin le conte. Ce dernier constitue l’articulation principale de notre recherche-action. Ce genre littéraire a traversé les siècles et remplit incontestablement de nombreuses fonctions dont l’enseignant ne saurait se passer. Outre les apports dans le domaine de la pédagogie, le conte peut également remplir une fonction thérapeutique particulièrement précieuse dans un cadre de pédagogie spécialisée. C’est en tenant compte des difficultés d’élèves en situation de handicap mental sévère caractérisé par des troubles psychotiques et autistiques que nous avons mis sur pied une activité pédagogique de langage. Celle-ci utilise le mythe du poète grec Homère : l’Odyssée d’Ulysse. Elle est aménagée dans un contexte semblable à celui utilisé pour la transmission du conte. Nous voulons par cette activité observer l’impact d’une mise en œuvre adaptée du conte sur les capacités d’attention et d’intégration de connaissances d’élèves psychotiques. L’activité de langage est prolongée par une activité d’expression picturale afin de renforcer les bénéfices de la première et d’augmenter la capacité d’établir des liens. Une visée thérapeutique dans cette deuxième activité est également poursuivie puisqu’elle se déroule en co-animation avec la psychologue de l’institution.