000030704 001__ 30704
000030704 005__ 20130211180932.0
000030704 0248_ $$aoai:doc.rero.ch:20121120113952-MQ$$pdissertation$$zcdu34$$zthesis_urn$$zreport$$zthesis$$zheplvd$$zbook$$zcdu37$$zjournal$$zcdu16$$zpostprint$$zpreprint$$zcdu1
000030704 035__ $$aR007187528
000030704 041__ $$afre
000030704 080__ $$a37
000030704 100__ $$aLe Bris, Julie
000030704 245__ $$9fre$$aIntérêts de la mise en place d'un objectif spécifique de communication sur 6 séances au sein d'une classe à option en éducation physique
000030704 300__ $$a32 f.
000030704 500__ $$aMémoire professionnel, Diplôme d'enseignement pour le degré 
secondaire II
000030704 502__ $$92011$$aMémoire de master of advanced studies : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5325
000030704 520__ $$9fre$$aA l’heure où l’on ne connaît même plus le nom de son voisin, est il possible  de créer un groupe classe en douze périodes d’éducation physique avec  des élèves qui ne se connaissent pas au départ ? Voilà la question que nous  nous sommes posée.  L’école a pour but de permettre aux élèves de s’insérer dans la vie sociale et  professionnelle (loi d’orientation 1989). Nous, enseignants, nous devons de  mettre en place des situations aidant les élèves à se socialiser. En éducation  physique, les plans d’étude vaudois nous imposent des objectifs de savoir- être et notamment de savoir communiquer, coopérer avec les autres. Après  plusieurs semaines d’observation, j’ai remarqué que beaucoup de maîtres  oubliaient ces buts fondamentaux et ne se consacraient qu’au travail  physique.  Je suis nouvelle dans l’enseignement et suis frappée par le fait que les  élèves ne s’intéressent pas du tout aux personnes n’appartenant pas à leur  classe voire à leur groupe d’amis. Quand au bout de six séances en  commun un élève en appelle un autre « toi avec ton short blanc », cela me  gêne. J’ai donc voulu voir si, en mettant en place des situations  pédagogiques favorisant les échanges, le mélange des genres et des  classes nous arrivions à créer de nouveaux liens, à améliorer la  communication des élèves ? Pour cela, j’ai comparé l’évolution des liens  sociaux au sein de deux classes : l’une ayant un objectif de socialisation,  l’autre pas. J’ai également voulu savoir si la mise en place de cet objectif  avait un effet sur le plaisir des élèves et sur leur sentiment de progression.
000030704 695__ $$9fre$$aGroupe-classe ; Communication ; Socialisation ; Réseaux ; Sentiment de progression ; Plaisir
000030704 700__ $$aPatelli, Gianpaolo$$eDir.
000030704 8564_ $$fmp_ms2_p21525_2011.pdf$$qapplication/pdf$$s703902$$uhttp://doc.rero.ch/record/30704/files/mp_ms2_p21525_2011.pdf$$yorder:1$$zMémoire
000030704 918__ $$aHaute école pédagogique du canton de Vaud$$bAv. de Cour 33
000030704 919__ $$aHaute école pédagogique du canton de Vaud$$bLausanne$$ddoc.support@rero.ch
000030704 980__ $$aDISSERTATION$$bHEPLVD$$fDISS_MASTER
000030704 990__ $$a20121120113952-MQ