S’il te plaît, aide-moi à écrire ! : quels facteurs influencent les pratiques enseignantes en matière d’écriture ?

Delorme-Ehmer, Céline ; Schindelholz Aeschbacher, Emilie (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique BEJUNE, 2017.

Une des missions principales de l’école est d’apprendre à écrire aux élèves. C’est un savoir traditionnel qui aujourd’hui encore a toute sa place dans les apprentissages scolaires tant sa maîtrise par l’élève est un facteur de réussite à la fois scolaire et sociale. Or, écrire est difficile aussi bien à apprendre qu’à enseigner et les résultats sont assez inégaux entre... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Une des missions principales de l’école est d’apprendre à écrire aux élèves. C’est un savoir traditionnel qui aujourd’hui encore a toute sa place dans les apprentissages scolaires tant sa maîtrise par l’élève est un facteur de réussite à la fois scolaire et sociale. Or, écrire est difficile aussi bien à apprendre qu’à enseigner et les résultats sont assez inégaux entre élèves. En effet, la production d’écrit est une tâche complexe qui repose sur la maîtrise d’une multitude de connaissances et de savoir-faire procéduraux. La nature complexe de cette tâche explique certainement, au moins en partie, les difficultés que rencontrent les instituteurs de l’école primaire à enseigner cette compétence. Ceci étant, l’hétérogénéité de cet enseignement, que j’ai pu constater lors de mes stages, est telle que j’ai choisi d’en connaître plus précisément les sources à travers ce mémoire. J’ai mené ma recherche par le biais d’entretiens semi-directifs, qui m’ont permis de mieux comprendre quels sont les freins ou au contraire les aides à une pratique plus soutenue, plus régulière et finalement plus aboutie de la production d’écrits.