Les informations transmises entre enseignants lors d’une passation de classe pourraient-elles participer à la reproduction des inégalités sociales ?

Scheder, Marie ; Ansen Zeder, Elisabeth (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole pédagogique Fribourg, 2017.

Le travail qui suit porte sur la problématique des inégalités sociales dans le monde scolaire. Les différents auteurs étudiés ainsi que les dernières recherches effectuées montrent bien que les inégalités sociales sont encore présentes au sein des écoles fribourgeoises de nos jours. Notre réflexion se porte plus spécifiquement sur les informations que s’échangent les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le travail qui suit porte sur la problématique des inégalités sociales dans le monde scolaire. Les différents auteurs étudiés ainsi que les dernières recherches effectuées montrent bien que les inégalités sociales sont encore présentes au sein des écoles fribourgeoises de nos jours. Notre réflexion se porte plus spécifiquement sur les informations que s’échangent les enseignants au moment de se passer une classe. Notre but est de déterminer si ces pratiques et les éléments qu’elles contiennent tendent à la reproduction des inégalités sociales ou non. Nous pouvons affirmer que les informations qui sont susceptibles d’influencer le jugement des enseignants et celles qui sont présentes dans l’exercice de la passation de classe sont les mêmes. Cet état de fait que nous avons pu mettre en lumière dans ce travail nous fait émettre l’hypothèse que ces pratiques peuvent engendrer une reproduction des inégalités sociales. Tout dépend du traitement de l’information qu’effectuent les enseignants et les différentes stratégies qu’ils mettent en place pour ne pas tomber dans ces pièges.