Reprendre goût à la réflexion orthographique en classe de langage à l’aide d’ateliers de négociation graphique

Francey, Céline ; Chambrier, Anne-Françoise de (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique BEJUNE, 2017.

L’orthographe est une des préoccupations de notre société, les méthodes d’apprentissage changent et évoluent cependant que la dictée reste toujours d’actualité. Malgré la qualité des écoles, des enseignants et les différents moyens mis en place, l’orthographe reste synonyme d’importantes difficultés pour beaucoup d’élèves. Proposer et tester une méthode différente du... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’orthographe est une des préoccupations de notre société, les méthodes d’apprentissage changent et évoluent cependant que la dictée reste toujours d’actualité. Malgré la qualité des écoles, des enseignants et les différents moyens mis en place, l’orthographe reste synonyme d’importantes difficultés pour beaucoup d’élèves. Proposer et tester une méthode différente du travail de l’orthographe, telle est l’objectif de ce mémoire de fin d’études. La partie théorique fait l’état des lieux sur les notions importantes pour la présente problématique, à savoir la peur d’apprendre, la métacognition, le fonctionnement de la langue, mais aussi les différentes méthodes d’apprentissage de l’orthographe. La partie pratique repose sur la mise en place d’ateliers de négociation graphique auprès d’une population de 4 élèves de 8H scolarisés en classe de langage. En amont de ce travail, deux dictées pré-tests tirées du ROC ainsi qu’un entretien individuel ont été proposés aux élèves. Afin d’observer des éventuels changements dans les raisonnements orthographiques ou dans les attitudes des élèves suite aux ANG, la dictée et l’entretien sont repassés à l’issus de l’expérience. Les entretiens individuels ainsi que les ateliers de négociation graphique sont filmés dans leur entier. Le présent travail montre qu’à travers des séances hebdomadaires de type ANG, des élèves rencontrant d’importantes difficultés en orthographe peuvent reprendre goût à la matière et renouer avec une réflexion orthographique efficiente et positivement connotée.