Image corporelle positive : les interventions et leurs effets chez les adolescent-e-s : travail de Bachelor

Poretti, Amandine ; Van Beek, Salomé ; Carrard, Isabelle (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2017.

Introduction : Le concept d'image corporelle est complexe et comprend un ensemble de caractéristiques qui divergent selon les auteurs. Il existe plusieurs influences qui contribuent à la construction et au développement de l'image corporelle. Au cours des dernières années, beaucoup de recherches ont été menées à ce sujet, ainsi que divers programmes ont été conçus afin de promouvoir... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Introduction : Le concept d'image corporelle est complexe et comprend un ensemble de caractéristiques qui divergent selon les auteurs. Il existe plusieurs influences qui contribuent à la construction et au développement de l'image corporelle. Au cours des dernières années, beaucoup de recherches ont été menées à ce sujet, ainsi que divers programmes ont été conçus afin de promouvoir l'image corporelle positive chez les adolescent-e-s. Néanmoins, ces programmes utilisent des stratégies très différentes, aboutissant à des résultats également très différents. But : Dans ce contexte, notre travail de Bachelor a pour but d'analyser le contenu et l'efficacité des programmes promouvant une image corporelle positive chez les adolescent-e-s âgés de 10 à 20 ans. Méthode : Une revue systématique de la littérature scientifique a permis une analyse des différents programmes, comprenant une synthèse des interventions réalisées au sein des programmes et des variables influencées par les différentes interventions. Résultats : La revue systématique comporte 15 études de programmes promouvant l'image corporelle positive. Les résultats des programmes analysés sont variables car ils possèdent chacun des stratégies d'intervention qui leur sont propres et ont évalué leurs outcomes en utilisant des outils de mesure qui leur sont propres. Il était prometteur de constater que 14 programmes ont été efficaces pour améliorer l'image corporelle chez les adolescent-e-s. Conclusion : La quasi-totalité des programmes a eu un impact sur une variable relative à la satisfaction corporelle. Au vu de la réalisation de diverses interventions et à l'utilisation d'échelles de mesure très variables, la comparaison de l'efficacité des différents programmes est difficilement réalisable.