Le cirque : un laboratoire de l'identité de genre pour les adolescent-e-s : travail de bachelor

Balet, Muriel ; Junod, Roland (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de travail social de Genève, 2011.

Cette recherche propose de découvrir comment des adolescent-e-s apprenti-e-s artistes de cirque jouent avec leur identité de genre en construction. Suivons donc quelques jeunes artistes en herbe qui s’essayent à divers personnages au centre de la piste, sous le regard du public. Pendant l’adolescence, tous les jeunes façonnent et refaçonnent leur identité de genre. Toutefois, cette... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Cette recherche propose de découvrir comment des adolescent-e-s apprenti-e-s artistes de cirque jouent avec leur identité de genre en construction. Suivons donc quelques jeunes artistes en herbe qui s’essayent à divers personnages au centre de la piste, sous le regard du public. Pendant l’adolescence, tous les jeunes façonnent et refaçonnent leur identité de genre. Toutefois, cette construction a déjà commencé dès leur naissance et va se poursuivre tout au long de leur vie. Pour des jeunes artistes de cirque, comment cette identité particulière se déploie-t-elle sous les feux des projecteurs, exposée au regard d’autrui? Et qu’en est-il derrière le rideau, dans les coulisses, de leur rapport à eux-mêmes ? La lecture de ce travail devrait permettre d’apercevoir comment cette identité de genre revêt différents costumes et parfois se maquille pour peut-être jouer avec divers archétypes du masculin et du féminin : l’Homme Fort, la Femme Fatale, etc. A travers ce jeu, pourrait-il s’élaborer différentes possibilités d’être une femme ou un homme en devenir ? Une immersion d’une année dans une école de cirque va permettre d’observer un groupe d’adolescent-e-s pendant les entraînements, lors de la construction des numéros, dans les vestiaires, mais aussi sur la piste. Une analyse de quelques uns de leurs numéros filmés proposera un aperçu de l’identité de genre « imaginaire » qu’ils et elles donnent à voir au travers de leur personnage dans le cadre du spectacle. Puis la confrontation à leur image vidéo conduira à percevoir comment ils et elles se positionnent en regard de ces images du masculin et du féminin. Car, de même qu’il y a le personnage que l’on joue devant le public, de même il y a l’identité que l’on montre aux autres. Cependant, si le personnage n’est pas le fidèle reflet de la personnalité de l’artiste, l’image que l’on donne de soi ne traduit pas non plus forcément la personne que l’on estime être.