De quelle manière l'intercation entre élèves de classes multi-âges favorise-t-elle l'apprentissage ?

Cochand, Charlène ; Ollivier, Alison ; Amiguet, Mauro (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5115.

Notre recherche s’intéresse aux différents aspects que provoquent les interactions entre élèves d’une classe multi-âge. Nous observons si les interactions d’élèves d’âges différents améliorent les apprentissages sociaux. Nous avons élaboré la question de recherche suivante : « De quelle manière l’interaction entre élèves de classes multi-âges favorise-t-elle... More

Add to personal list
    Résumé
    Notre recherche s’intéresse aux différents aspects que provoquent les interactions entre élèves d’une classe multi-âge. Nous observons si les interactions d’élèves d’âges différents améliorent les apprentissages sociaux. Nous avons élaboré la question de recherche suivante : « De quelle manière l’interaction entre élèves de classes multi-âges favorise-t-elle l'apprentissage?», de telle façon qu’elle décrive les différents concepts que les interactions engendrent, et afin de savoir si elles favoriseraient les apprentissages. Nous allons observer la différence que les interactions offrent dans une classe multi-âge comparer à une classe mono-âge. Nous posons l’hypothèse que les interactions de la classe multi-âge favorisent davantage les apprentissages. Les observations réalisées dans les classes témoins, nous permettent de détecter différentes interactions présentes dans les classes. Nous relevons plusieurs notions telles que la collaboration, la coopération, le tutorat, le parrainage, l’entraide, le partage, l’intégration, la socialisation, l’organisation, l’autonomie et la confiance. Ces interactions ont un lien direct avec le fonctionnement de l’enseignant dans sa pratique. Nous avons remarqué que nos deux classes témoins ne représentaient pas des mesures significatives car les interactions observées étaient d’ordre général, observable dans les deux types de regroupements étudiés. Toutefois, nous constatons que les interactions ont un bien fait sur le développement social de l’enfant. Ces éléments nous permettent de répondre à notre question de recherche : l’interaction entre les élèves d’une classe multi-âge favorise leurs apprentissages grâce au fonctionnement, à l’organisation et à la personnalité de l’enseignant.