Association Genève Montagne : une bibliothèque et un espace d’exposition pour le pôle culturel du futur lieu fédérateur

Kayak, Noyan ; Rezzonico, Ariane (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2017 ; TDB 2340.

Le présent mémoire a été réalisé pour l’association Genève Montagne dont le but est de créer à Genève un lieu fédérateur dédié à la montagne couvrant les domaines du sport, de la culture et de l’environnement. Mon travail a consisté en une étude pour la conception d’un espace culturel composé d’une bibliothèque et d’un espace d’exposition qui sera le coeur du pôle... More

Add to personal list
    Résumé
    Le présent mémoire a été réalisé pour l’association Genève Montagne dont le but est de créer à Genève un lieu fédérateur dédié à la montagne couvrant les domaines du sport, de la culture et de l’environnement. Mon travail a consisté en une étude pour la conception d’un espace culturel composé d’une bibliothèque et d’un espace d’exposition qui sera le coeur du pôle culturel de ce projet. Ce travail a permis de mettre en évidence des solutions pour l’aménagement d’un espace culturel dans un bâtiment préexistant et, de façon secondaire, dans un bâtiment à créer. Mon étude s’est d’abord concentrée sur une analyse théorique. La première étape a consisté en une recherche sur les tendances dans les milieux des bibliothèques et des espaces d’exposition qui a éclairci les contours du projet. Ensuite, il a fallu préciser l’insertion de l’espace culturel dans un projet d’envergure en partie élaboré et dans le riche environnement culturel genevois. Une fois cette étape contextuelle réalisée, je l’ai complétée par une analyse détaillée du macro-environnement de l’espace culturel et de son industrie. Enfin, j’ai apporté des solutions sur ses composantes internes dont les publics cibles ont constitué la base de réflexion. La seconde phase de mon étude a consisté à penser dans un environnement concret les réflexions théoriques effectuées précédemment. Plus précisément, il s’est agi de fournir des données sur les espaces, le bâtiment et les locaux pouvant accueillir l’espace culturel. Finalement, il a fallu estimer les budgets d’investissement et de fonctionnement du projet et proposer des sources de financement. Des différentes analyses effectuées, on peut conclure que l’espace culturel est bénéfique pour le lieu fédérateur à de nombreux niveaux et qu’il se justifie également au-delà du cadre de ce dernier. Certes, son insertion dans un bâtiment préexistant n’est pas optimale, mais j’ai pu démontrer que cette solution demeure très intéressante au regard du contexte et des perspectives de développement. En conclusion, le présent mémoire aura permis de renforcer la place de l’espace culturel dans le projet de l’association Genève Montagne et à préciser la nature d’un pôle culturel alors peu défini. Il aura également apporté de nombreuses recommandations qui permettent d’avoir une idée claire sur les tenants et les aboutissants de la conception d’un tel espace.