Comment les enseignant-e-s du cycle 1, enseignent-ils l’axe culture du PER en arts visuels ?

Dubath, Naomi ; Fonjallaz, Jennifer ; Danesi-Goetschi, Nicole (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2017 ; mp7291.

Les enseignant-e-s enseignent-ils l’axe culture du PER en arts visuels et comment le mettent-ils en œuvre ? Nous avons décidé de nous intéresser à l’axe culture du PER et à la manière dont il est mis en œuvre dans les classes primaires du premier cycle. Au fil de notre questionnement, nous avons affiné notre recherche en définissant deux questions : Quel est le rapport que les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les enseignant-e-s enseignent-ils l’axe culture du PER en arts visuels et comment le mettent-ils en œuvre ? Nous avons décidé de nous intéresser à l’axe culture du PER et à la manière dont il est mis en œuvre dans les classes primaires du premier cycle. Au fil de notre questionnement, nous avons affiné notre recherche en définissant deux questions : Quel est le rapport que les enseignant-e-s de différents profils au cycle 1 ont avec la culture et de quelle manière cela influence-t-il leur enseignement de l’axe culture du PER en arts visuels dans leur classe ? Quels seraient les facilitateurs qui pourraient aider les enseignant-e-s à enseigner l’axe culture du PER ? Ces deux questions nous ont poussées à soumettre un questionnaire aux enseignant-e-s du cycle1. Nous avons observé la mise en œuvre de cet axe dans ces deux différents profils. Nous avons décrit plusieurs concepts indispensables à la compréhension de notre mémoire, à savoir la culture, la culture en arts visuels et la didactique. En analysant nos résultats et en faisant des liens avec notre partie théorique de notre mémoire, nous avons comparé le rapport des enseignant-e-s à l’art, puis leur relation à l’axe culture. Nous avons pu émettre différentes hypothèses sur les raisons qui poussaient les enseignant-e-s à accorder peu d’importance à cet axe. Lors de notre analyse, nous avons pu remarquer que les enseignant-e-s disaient entretenir un bon rapport avec l’art et sa culture. Nous avons constaté que les enseignant-e-s étaient majoritairement dans un enseignement de type « culture comme milieu » et que cela impliquait une approche de la culture axée essentiellement sur la perception. Cependant, la plupart des enseignant-e-s disent ne pas avoir les connaissances pour enseigner cet axe et manquer de ressources, de moyens pédagogiques ou de séquences à ce sujet. Nous avons donc décidé de mettre en avant les multiples moyens d’enseignement que les enseignant-e-s ont à disposition.