La motivation dans l’apprentissage des langues : l’espoir de l’espéranto

Roduit, Charles ; Bonvin, Patrick (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2017 ; mp7199.

L’apprentissage des langues est un processus lent et difficile. Bien que de nombreuses tentatives d’amélioration de leurs enseignements aient été tentées, les élèves en fin de scolarité obligatoire ne sont pour la majorité pas capables de s’exprimer correctement dans une langue étrangère. Dans ce mémoire, nous allons étudier une approche peu connue du corps enseignant qui promet... More

Add to personal list
    Résumé
    L’apprentissage des langues est un processus lent et difficile. Bien que de nombreuses tentatives d’amélioration de leurs enseignements aient été tentées, les élèves en fin de scolarité obligatoire ne sont pour la majorité pas capables de s’exprimer correctement dans une langue étrangère. Dans ce mémoire, nous allons étudier une approche peu connue du corps enseignant qui promet d’augmenter l’efficacité d’apprentissage des langues par tous les élèves, en particulier ceux présentant les plus grandes difficultés. L’espéranto, une langue construite au succès reconnu, possède un effet catalyseur diminuant l’énergie nécessaire à s’écarter de sa langue maternelle et permet de s’approprier des concepts masqués dans les langues ethniques. Plusieurs expériences préalables ont montré l’effet propédeutique sans équivalent de cette langue. Une modeste expérimentation mise en place dans le cadre de ce mémoire montre que ces résultats sont transférables dans notre système éducatif. La motivation semble être une clé de l’amélioration des performances des élèves ayant préalablement appris l’espéranto. En ayant fait l’expérience du succès de l’apprentissage d’une langue étrangère, outre la confiance acquise par l’expérience de la réussite dans l’apprentissage d’une langue, les sentiments de compétence, de contrôlabilité et de valeurs, éléments clés de la motivation, s’en trouvent renforcés.