L'intégration des élèves atteints d'autisme en classe ordinaire

Cordey, Noémie ; Doudin, Pierre-André (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5163.

L’intégration ou l’inclusion des élèves nécessitant des besoins particuliers sont des sujets discutés et débattus actuellement au sein du monde scolaire. Les lois scolaires en vigueur dans le canton de Vaud prévoient un certain nombre d’aménagements pour un ces élèves. Certains d’entre eux peuvent intégrer une classe ordinaire et bénéficier d’un soutien. Un grand nombre... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’intégration ou l’inclusion des élèves nécessitant des besoins particuliers sont des sujets discutés et débattus actuellement au sein du monde scolaire. Les lois scolaires en vigueur dans le canton de Vaud prévoient un certain nombre d’aménagements pour un ces élèves. Certains d’entre eux peuvent intégrer une classe ordinaire et bénéficier d’un soutien. Un grand nombre d’autres élèves, jugés non-intégrables en classe ordinaire, poursuivent quant à eux leur scolarité dans des classes spéciales. Mme Lyon, cheffe du Département de la formation et de la jeunesse souhaite dans les deux avant-projets de loi présentés en 2009 et 2010 poser une nouvelle base légale en matière de pédagogie spécialisée en développant davantage une culture inclusive. Elle déclare ainsi répondre aux exigences de l’Accord intercantonal sur la collaboration dans le domaine de la pédagogie spécialisée et aux nouvelles dispositions de la Constitution fédérale. Ces différentes lois, touchent ou toucheraient différents élèves atteints de handicaps dont par exemple les élèves atteints d’autisme. Plusieurs auteurs déclarent que ce trouble, vu sa complexité, nécessite une prise en charge souvent intensive et individualisée. Dans les classes vaudoises actuelles, une minorité de ces élèves sont intégrés dans les classes ordinaires. Leur nombre pourrait toutefois augmenter durant ces prochaines années. Dans ce travail, nous interrogeons et comparons les différents points de vue et pratiques de plusieurs professionnels sur la prise en charge scolaire de ces élèves dans les classes ordinaires. Les participants à la recherche travaillent tous dans le milieu scolaire et viennent de professions diverses. Nous tentons ensuite d’établir des liens entre les positions des interviewés sur le sujet et le cadre théorique élaboré au début de notre mémoire. Nous discutons ensuite l’intégration de ces élèves et essayons de répondre à la question suivante : L’intégration des élèves atteints d’autisme en classe ordinaire, un mythe ou une réalité ?