Le cahier d’expériences dans l’enseignement des sciences en classe spécialisée

Haeffelin, Jean-Luc ; Savoy, Bernard (Dir.)

Mémoire de master spécialisé : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2016 ; mp6682.

Ce mémoire est une analyse de l’utilisation d’un cahier d’expériences au cours de deux séquences de sciences menées dans une classe spécialisée avec des adolescents âgés de 13 à 15 ans. La première séquence porte sur l’air et les pollutions de l’air, la seconde, sur la respiration. Il a été pour moi l’occasion de mettre en oeuvre un outil que je n’avais jusque-là... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire est une analyse de l’utilisation d’un cahier d’expériences au cours de deux séquences de sciences menées dans une classe spécialisée avec des adolescents âgés de 13 à 15 ans. La première séquence porte sur l’air et les pollutions de l’air, la seconde, sur la respiration. Il a été pour moi l’occasion de mettre en oeuvre un outil que je n’avais jusque-là jamais utilisé. Ce travail fait état des différents types d’écrits que les élèves sont amenés à produire aux cours d’activités scientifiques. Il permet de découvrir dans quelle mesure les élèves s’approprient cet outil. Il vise aussi à montrer l’intérêt que l’enseignant peut en tirer. L’ancrage théorique fait notamment référence aux travaux de différents auteurs, portant sur la démarche expérimentale, la tenue d’un cahier d’expériences et les conceptions initiales des élèves. Les notions d’obstacle, de milieu, de contrat didactique et de dévolution sont également abordées. L’analyse porte ensuite sur le recueil des conceptions des élèves. Comment les faire émerger ? Comment aider les élèves à les faire évoluer ? Par le biais des productions d’élèves, certains milieux, mis en place pour tenter de favoriser l’évolution de ces conceptions sont décrits. Les différentes fonctions du cahier d’expériences au cours d’une recherche documentaire, ainsi que lors d’une démarche expérimentale sont ensuite explorées. On y montre également, toujours par le biais de productions d’élèves, la difficulté de concevoir la matérialité de l’air. Enfin, l’évolution de la qualité des dessins scientifiques d’un élève est présentée. Avec ce travail, j’ai souhaité montrer la diversité des comportements et savoir-faire qui peuvent être développés lors des cours de sciences, notamment avec des élèves présentant des difficultés scolaires. Il en ressort également le sens que peut donner cette discipline à des activités mathématiques ou d’expression écrite.