Au delà des aspects physiques de la pénibilité du métier de TRM, quels sont les facteurs de risques psychosociaux et en quoi peuvent-ils affecter le quotidien de ces professionnels de la santé? : travail de Bachelor

Bury, Charline ; Monney, Lélia ; Placido Soares, Jessica ; Seferdjeli, Laurence (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2017.

Introduction : l’attribution du statut de pénibilité pour le métier de technicien en radiologie médicale est un sujet actuel. En effet, les professionnels de l’imagerie employés dans le secteur public ont obtenu le statut de pénibilité pendant la réalisation de notre travail. Selon l’article 23 de la loi instituant la Caisse de prévoyance d’Etat de Genève (LCPEG-23),... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : l’attribution du statut de pénibilité pour le métier de technicien en radiologie médicale est un sujet actuel. En effet, les professionnels de l’imagerie employés dans le secteur public ont obtenu le statut de pénibilité pendant la réalisation de notre travail. Selon l’article 23 de la loi instituant la Caisse de prévoyance d’Etat de Genève (LCPEG-23), l’attribution de la pénibilité est basée sur « des critères de sollicitation physique, d'influences environnementales et de temps de travail irrégulier ». C’est donc un progrès dans la reconnaissance du métier de TRM. Cependant les risques psychosociaux de la profession ne sont pas pris en compte. C’est pourquoi, nous avons voulu mettre en lumière l’aspect psychosocial qui n’est actuellement pas documenté et pourtant bien présent dans le métier de technicien en radiologie médicale. Méthodologie : nous avons réalisé des entretiens auprès d’un représentant de chaque modalité d’imagerie médicale afin de représenter la réalité du métier de TRM dans sa globalité. Notre choix s’est porté sur des professionnels ayant plusieurs années de pratique. Ils disposaient ainsi d’un recul nécessaire et ils pouvaient nous faire part de leurs nombreuses expériences professionnelles.