Intégration des nouveaux enseignants : approche par les communautés de pratique

Nicolas, Pierre ; Jan, Dominique-Alain (Dir.)

Mémoire de master of advanced studies : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2011 ; mp5326.

Quelles solutions pouvons-nous imaginer pour intégrer aux mieux les nouveaux enseignants ? Quelles solutions pouvons-nous imaginer pour éviter que des documents traitant des mêmes thèmes soient créés à double, à triple ? Quelles solutions pouvons- nous imaginer pour améliorer continuellement la qualité de l’enseignement de chaque discipline scolaire ? Peut-être s’agit-il... More

Add to personal list
    Résumé
    Quelles solutions pouvons-nous imaginer pour intégrer aux mieux les nouveaux enseignants ? Quelles solutions pouvons-nous imaginer pour éviter que des documents traitant des mêmes thèmes soient créés à double, à triple ? Quelles solutions pouvons- nous imaginer pour améliorer continuellement la qualité de l’enseignement de chaque discipline scolaire ? Peut-être s’agit-il simplement de favoriser et d’encourager la collaboration entre enseignants… Nous nous intéressons, dans le présent mémoire, à l’idée que les actuels étudiants de la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne se font de la collaboration entre enseignants. De quoi s’agit-il au fond ? De partager des ressources ? De viser un enseignement de qualité toujours meilleure ? Peut-on, en collaborant, s’intégrer plus facilement ? La piste que nous privilégions ici est la communauté de pratique, concept que nous devons à Etienne Wenger. Cela implique non seulement un travail en collaboration, l’envie d’améliorer sans cesse la pratique du métier d’enseignant et la création d’un répertoire partagé afin de stocker des ressources aussi diverses que des exercices, des évaluations, des anecdotes, des mots, … Finalement, nous proposons ici l’organisation de ladite communauté de pratique. Il s’agit alors d’imaginer des moments de collaboration qui ne bouleverse pas complètement les habitudes actuelles, qui prenne en compte les remarques émises par les étudiants que nous avons interrogés et de proposer une architecture du répertoire partagé qui favorise les échanges entre enseignants et les amène à sans cesse améliorer la pratique de leur métier en s’appuyant toujours sur les acquis.