Travail social

Le placement familial romand en milieu rural de jeunes en difficulté : spécificités et défis

Charrière, Delphine ; Délez, Marie-Luce (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2017.

En Suisse, près de 22'000 enfants et jeunes vivent hors de leur foyer familial. Le placement fait partie d’un des piliers de l’aide suisse aux enfants et à la jeunesse. Il se décide dès lors qu’un enfant ne peut, quel que soit la raison, vivre et grandir auprès de ses parents biologiques. Les deux formes de placements existants se retrouvent soit dans un encadrement institutionnel,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    En Suisse, près de 22'000 enfants et jeunes vivent hors de leur foyer familial. Le placement fait partie d’un des piliers de l’aide suisse aux enfants et à la jeunesse. Il se décide dès lors qu’un enfant ne peut, quel que soit la raison, vivre et grandir auprès de ses parents biologiques. Les deux formes de placements existants se retrouvent soit dans un encadrement institutionnel, soit dans un encadrement familial (Zatti, 2005, p. 16). D’un point de vue historique, la Suisse comporte de sombres périodes en ce qui concerne le placement des enfants en milieu rural ; nous pouvons citer l’exemple de ces enfants travaillant à la campagne en tant que « valets de ferme ». Depuis, l’application de nouvelles dispositions a pu rétablir la qualité du placement en Suisse selon le respect des droits humains. Les dispositions du Code civil et l’ordonnance sur le placement d’enfants qui furent établies demandent aujourd’hui une grande vigilance dans les mandats concernant les placements familiaux (Zatti, 2005, p.1) : « Tout un art à maîtriser, qui demande de s’immiscer dans la vie privée des familles et d’intervenir dans leur parentalité pour protéger l’enfant ou l’adolescent face à sa sécurité, son développement et son bien-être » (Intégras, 2010, p.2). Plusieurs organismes suisses s’occupent du placement familial d’enfants et de jeunes. Cependant, Caritas Placement Familial propose un type de placement spécifique et original ; le placement de jeunes en difficultés en famille paysanne. La Suisse alémanique dispose de plusieurs organismes proposant le placement en milieu rural, dont Caritas. Seulement, en Suisse romande, Caritas est le seul organisme à proposer ce type de placement. La recherche de ce travail s’axe donc sur l’organisme qu’est Caritas, L’objectif principal est de comprendre quelles sont les spécificités du placement en milieu rural, l’intérêt de ce type de mesure pour le jeune en difficulté ainsi que les différents défis futurs qui viennent se profiler dans ce domaine. Une première partie traite les apports théoriques qui gravitent autour du sujet. Il s’agit dans un premier temps d’identifier les bases juridiques du placement familial internationales et interne à la Suisse ainsi que de constater comment s’organise le placement en famille dans les pays francophones (France, Belgique, Québec). Ensuite, les différentes organisations de placement familial en Suisse sont évoquées avec le développement de l’organisme Caritas Placement Familial en milieu rural, qui a été choisi comme sujet principal de la recherche. Dans un deuxième temps, l’intérêt de la nature, des animaux et du monde rural en général ont été développé afin de percevoir les bénéfices qu’ils peuvent apporter au jeune placé. Finalement, le choix de devenir agriculteur accueillant comme nouvel axe professionnel est abordé et étayé d’exemples du terrain. Une deuxième partie de ce travail présente la méthodologie utilisée pour effectuer cette recherche. Ce sont les outils du questionnaire et des entretiens qui ont été retenus pour se rendre sur le terrain et enquêter autour du thème du placement familial des jeunes en difficulté en milieu rural. La troisième partie analyse les différentes données récoltées du terrain en fonction des hypothèses imaginées au début du travail. Elle met en avant la spécificité et les défis du placement en milieu rural énoncée et pensée par les services mandants plaçant des jeunes en difficulté auprès de Caritas Placement Familial. Finalement, la quatrième partie permet d’énoncer un bilan de la recherche. Une discussion est détaillée autour de l’atteinte des objectifs, des limites fixées, des contraintes rencontrées ou encore des perspectives et pistes d’action professionnelles imaginées.