La perception de la motivation des élèves dans les jeux collectifs, en mixte, non mixte et par niveau, de la 7ème à la 11ème année

Montavon, Maryline ; Baumgartner, Philippe ; Patelli, Gianpaolo (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2016 ; mp6615.

Comment évolue la motivation des élèves de la 7ème à la 11ème année dans les jeux collectifs ? Voici la réflexion que nous avons approfondie dans ce travail de recherche. Nous nous sommes questionnés sur le ressenti des enfants et leur perception de la motivation dans différentes situations de jeu. Au delà d’un clivage stéréotypé des sexes, basé sur la supériorité des garçons... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Comment évolue la motivation des élèves de la 7ème à la 11ème année dans les jeux collectifs ? Voici la réflexion que nous avons approfondie dans ce travail de recherche. Nous nous sommes questionnés sur le ressenti des enfants et leur perception de la motivation dans différentes situations de jeu. Au delà d’un clivage stéréotypé des sexes, basé sur la supériorité des garçons dans les jeux de balle, nous nous sommes concentrés sur l’importance de pratiquer une activité, selon son niveau de compétence. Actuellement dans l’inconscient collectif et pour simplifier la formation des équipes, nous séparons les filles et les garçons lorsque nous voulons faire deux groupes de travail. Cette manière de faire repose sur un principe qui place toutes les filles dans un niveau de compétence inférieur à celui des garçons, et inversement. Pour cette raison, nous avons décidé d’axer notre travail sur les sentiments perçus dans trois situations de jeu différentes : - mixte - non mixte - par niveau A la suite de cette mise en situation, nous avons interrogé 250 élèves entre 10 et 16 ans, afin de mieux comprendre ce qui influençait leurs sentiments de plaisir, de compétence et d’appartenance. Les résultats de cette recherche nous ont permis de mettre en évidence l’importance pour les élèves de participer, de faire partie d’un groupe et de se sentir utile dans le jeu. Du côté des enseignants d’éducation physique, notre étude montre qu’il est primordial de mettre en place des situations de jeu dans lesquelles les élèves se retrouvent par niveau de compétence, afin que chacun trouve de l’intérêt et du plaisir dans les jeux collectifs.