Comment les futur-e-s enseignant-e-s primaires en charge de l’anglais perçoivent-ils/elles leur représentation et maîtrise de la langue dans le but de l’enseigner ?

Di Santo, Joanne ; Sadooghi-­Alvandi, Sarina ; Wokusch, Susanne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2016 ; mp6538.

Comment les futur-e-s enseignant-e-s primaires en charge de l’anglais perçoivent-ils leur représentation et maitrise à la langue dans le but de l’enseigner ; c’est à cette question que nous tenterons de répondre à travers notre mémoire professionnel. Pour ce faire, nous avons divisé notre travail en deux parties distinctes. La première étant les aspects théoriques regroupant... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Comment les futur-e-s enseignant-e-s primaires en charge de l’anglais perçoivent-ils leur représentation et maitrise à la langue dans le but de l’enseigner ; c’est à cette question que nous tenterons de répondre à travers notre mémoire professionnel. Pour ce faire, nous avons divisé notre travail en deux parties distinctes. La première étant les aspects théoriques regroupant comme concepts principaux l’aisance, les représentations, les stéréotypes et l’insécurité linguistique. La deuxième étant l’analyse de nos résultats basée sur les réponses d’un questionnaire informatique envoyé à l’ensemble des étudiants de deuxième et troisième année de la HEP VD ayant pour option l’anglais dans leur formation. Notre recherche tend à se questionner et s’informer sur les représentations et l’aisance actuelle des futur-e-s enseignant-e-s dans leur maîtrise face à la langue anglaise dans le but de l’enseigner dans les degrés primaires. Pour cela, nous nous sommes intéressées à la perception, l’aisance et les représentations de la langue anglaise par nos sujets et plus précisément l’utilité de l’enseignement de cette langue dans les degrés primaire perçue par nos répondants. Pour terminer, nous nous intéresserons à l’utilité de bénéficier d’un cours supplémentaire d’anglais afin de perfectionner son niveau de langue dans le but de l’enseigner.