Quels savoirs et quels types d’habiletés sont mobilisés par les enseignants-stagiaires et à quelles conditions les médiations mises en place favorisent-elles l’apprentissage des élèves ? : Le cas d’une enseignante-stagiaire en économie et droit au secondaire II

Stankovic, Ivana ; Delafontaine, Hugo ; De Simone, Soraya (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2016 ; mp6806.

Ce travail poursuit deux objectifs distincts liés au processus d’enseignement-apprentissage. Il s’attache d’un côté à identifier les savoirs et habiletés mobilisés par les enseignants en formation dans leur pratique en classe. D’un autre côté, il a pour but de définir les conditions nécessaires pour que les interventions enseignantes favorisent l’apprentissage des élèves.... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail poursuit deux objectifs distincts liés au processus d’enseignement-apprentissage. Il s’attache d’un côté à identifier les savoirs et habiletés mobilisés par les enseignants en formation dans leur pratique en classe. D’un autre côté, il a pour but de définir les conditions nécessaires pour que les interventions enseignantes favorisent l’apprentissage des élèves. Afin de répondre à ces deux axes de recherche, nous avons analysé deux périodes d’enseignement données par une enseignante-stagiaire en économie et droit au degré secondaire II. Pour ce faire, nous avons choisi une méthode de transcription des interactions entre enseignante et élèves, consistant dans le report fidèle et par écrit des échanges oraux en classe. A partir des transcriptions établies, nous avons ensuite attribué aux différentes prises de paroles les savoirs et habiletés mobilisés correspondants, d’après les informations présentées dans le cadrage théorique. Il est ressorti de notre analyse que l’enseignante-stagiaire a mobilisé en premier lieu et de manière de plus en plus variée des savoirs académiques liés à sa formation pédagogique, en proportion supérieure aux savoirs disciplinaires. Concernant les habiletés, celles de niveau simple de type «restitution» ou « application» ont été les plus représentées, tant chez l’enseignante que chez les élèves; de manière générale, nous avons par ailleurs observé que la mobilisation des différents types d’habiletés s’opérait de manière relativement symétrique entre les deux parties. Cette constatation fait entrevoir des perspectives de développer chez les élèves des habiletés de niveau complexe, du moment que l’enseignant les sollicite.