Faculté des lettres et sciences humaines

Les dynamiques territoriales deconnaissance : relations multilocaleset ancrage regional

Crevoisier, Olivier ; Jeannerat, Hugues

In: Revue d’économie industrielle, 2009, vol. 4, no. 128, p. 77-99

Territorial Innovation Models (TIMs) such as innovative milieus, industrial districts, regional innovation systems, etc. have developed since the mid-eighties in a context mostly driven by the crisis of the industrial regions. From that theoretical heritage, a new questioning based on Territorial Knowledge Dynamics addresses here conceptual changes and a possible new research agenda. The main... More

Add to personal list
    Résumé
    Les Modèles Territoriaux d’Innovation (TIMs) tels que les milieux innovateurs, les districts industriels, les systèmes d’innovation régionaux, etc. se sont développés à partir du milieu des années 80 dans un contexte qui était avant tout celui de la crise des régions industrielles. À partir de cet héritage conceptuel, un questionnement fondé sur le concept de Dynamiques Territoriales de Connaissance (DTC) est présenté afin de cerner certains enjeux théoriques actuels et de proposer un agenda de recherche renouvelé. La thèse présentée ici est que, alors que les processus d’apprentissage au sein des TIMs sont avant tout perçus comme des « dynamiques cumulatives de connaissance » conduisant à une spécialisation locale de la production dans un environnement global (distinction locale/globale traditionnelle), les dynamiques de connaissance actuelles sont davantage combinatoires, multilocales et multiscalaires. Elles se développent par l’interaction entre entreprises, entre régions, entre secteurs, etc. Différents idéaux types de DTC sont proposés suivant une approche relationnelle et circulatoire où la capacité régionale d’ancrage est présentée comme centrale.
    Summary
    Territorial Innovation Models (TIMs) such as innovative milieus, industrial districts, regional innovation systems, etc. have developed since the mid-eighties in a context mostly driven by the crisis of the industrial regions. From that theoretical heritage, a new questioning based on Territorial Knowledge Dynamics addresses here conceptual changes and a possible new research agenda. The main assumption made in this paper is that, while learning processes in TIMs are mostly seen as « cumulative knowledge dynamics » driving to a local specialisation of production within a global environment (traditional local/global framework), today’s territorial knowledge dynamics are rather combinatorial, multi-local and multi-scalar. They develop through interactions between firms, regions, sectors, workers, etc. Different ideal types of TKDs are proposed from a relational and circulatory perspective where regional capacity of anchoring is presented as central.