000030390 001__ 30390
000030390 005__ 20130211180920.0
000030390 0247_ $$2urn$$aurn:nbn:ch:rero-004-111083
000030390 0248_ $$aoai:doc.rero.ch:20120928131101-RH$$pthesis$$pthesis_urn$$zcdu34$$zcdu57$$zreport$$zbook$$zjournal$$zcdu16$$zpostprint$$zpreprint$$zcdu1$$zdissertation$$zunine
000030390 035__ $$aR007148683
000030390 041__ $$afre
000030390 080__ $$a57
000030390 100__ $$aPérez Bertoni, David
000030390 245__ $$9fre$$aEcologie de 'Borrelia burgdorferi' sensu lato en Suisse$$bdynamique saisonnière de la tique 'Ixodes ricinus', sa relation avec les rongeurs, et implication des modes de transmission de 'B. afzelii' entre rongeurs et tiques sur la diversité du gène ospC chez 'B.afzelii'
000030390 502__ $$92012$$aThèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2012
000030390 506__ $$ffree
000030390 520__ $$9fre$$aEn Europe, les agents de la Borréliose de Lyme (BL) sont maintenus dans la nature via un cycle de transmission impliquant la tique <i>Ixodes ricinus (I. ricinus)</i> et des hôtes réservoirs. Le gène codant pour l’ « Outer Surface Protein C » (OspC), une lipoprotéine plasmidique exprimée par les spirochètes lors du repas sanguin de la tique et lors de la dissémination chez l’hôte, est un marqueur génétique pouvant être associé à la pathogénèse et à la sévérité d’une BL. L’analyse du gène <i>ospC</i> a permis de classifier des isolats de <i>Borrelia. burgdorferi</i> sensu lato (<i>B. burgdorferi sl</i>) en groupes <i>ospC</i>. <br> De 2003 à 2005, nous avons prélevé de façon mensuelle des tiques libres dans 2 sites du plateau suisse, les Portes-Rouges (PR) et le Staatswald (SW). Parallèlement, les micromammifères ont été piégés afin de rechercher la présence de stades immatures d’<i>I. ricinus</i> et l’infection des rongeurs a été vérifiée par xénodiagnose. La typisation des génoespèces de <i>B. burgdorferi</i> sl chez les tiques libres, les tiques des rongeurs et les tiques de xénodiagnose a été réalisée par « Polymerase Chain Reaction » (PCR) et « Restriction Fragment Length Polymorphism » (RFLP). Les isolats de <i>B. afzelii</i>, génoespèce associée aux rongeurs, obtenus de ces 3 populations de tiques, ont été analysés par « Single Stranded Conformational Polymorphism » (SSCP) et classifiés par groupes <i>ospC</i>.  <br> Nous avons observé durant les 3 années des variations dans l’évolution saisonnière de la densité de tiques libres. La densité de nymphes en quête était plus importante au PR alors que la proportion de rongeurs infestés par des stades immatures d’<i>I. ricinus</i> était similaire dans les 2 sites. Des tiques ont été observées sur les rongeurs en automne et en été alors que la densité de tiques libres était faible voire inexistante. Les rongeurs du SW présentaient des infestations par des immatures d’<i>I. ricinus</i> élevées et 28% étaient infestés par des nymphes et des larves (11% au PR). Cette nutrition simultanée de tiques regroupées sur un hôte porte le nom de co-feeding et permet la transmission de pathogènes entre tiques infectées et tiques non-infectées, sans présence d’infection systémique chez l’hôte. Malgré une situation favorable de co-feeding, principalement au SW, seul <i>B. afzelii</i> et <i>B. bavariensis</i> ont été transmises des rongeurs aux tiques laissant supposer que le co-feeding ne contribue pas au maintien de la diversité des génoespèces de <i>B. burgdorferi</i> sl présentes chez les tiques libres. <br> L’analyse du gène <i>ospC</i> nous a permis de classer les isolats de <i>B. afzelii</i> provenant des différentes populations de tiques en 10 groupes <i>ospC</i>, dont 8 déjà décrits (A1, A2, A3, A4, A5, A6, A8, VS461) et 2 nouveaux (ME et YU). La plus grande diversité de groupes <i>ospC</i> a été observée chez les tiques en quête. Les isolats de <i>B. afzelii</i> obtenus à partir de larves d’<i>I. ricinus</i> s’étant nourries en co-feeding avec des nymphes présentaient une diversité de groupes <i>ospC</i> plus importante que celles s’étant nourries seules. Ce travail montre pour la première fois l’importance du co-feeding dans le maintien de la diversité intraspécifique de <i>B. afzelii</i> dans la nature.
000030390 600__ $$2rero$$9650_7$$aTiques
000030390 600__ $$2rero$$9650_7$$aBorrelia burgdorferi
000030390 600__ $$2rero$$9650_7$$aÉcologie animale
000030390 600__ $$2rero$$9650_7$$aRéaction en chaîne de la polymérase
000030390 695__ $$9fre$$aIxodes ricinus ; évolution saisonnière ; Borrelia afzelii ; micromammifères ; protéine OspC ; co-feeding ; SSCP ; diversité intraspécifique
000030390 700__ $$aGern, Lise$$eDir.
000030390 8564_ $$f00002271.pdf$$qapplication/pdf$$s6395873$$uhttp://doc.rero.ch/record/30390/files/00002271.pdf$$yorder:1$$zTexte intégral
000030390 918__ $$aFaculté des sciences$$bRue Emile-Argand 11, 2007 Neuchâtel
000030390 919__ $$aUniversité de Neuchâtel$$bNeuchâtel$$ddoc.support@rero.ch
000030390 980__ $$aTHESIS$$bUNINE$$fTH_PHD
000030390 990__ $$a20120928131101-RH