Un accès numérique aux corpus patrimoniaux peu visibles : l'exemple des impressions genevoises officielles du XVIIIe siècle de la Bibliothèque de Genève

Venturi, Marine ; Boder, Alexandre (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2012 ; TDB 2190.

Ce travail a été mandaté par le Département des imprimés anciens et précieux de la Bibliothèque de Genève. Il consiste en une réflexion sur la diffusion et la valorisation d’un corpus patrimonial genevois, par le biais de sa numérisation, et pose, par la même occasion, les jalons d’une réflexion plus générale sur l’accessibilité du patrimoine imprimé. La première partie de... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Ce travail a été mandaté par le Département des imprimés anciens et précieux de la Bibliothèque de Genève. Il consiste en une réflexion sur la diffusion et la valorisation d’un corpus patrimonial genevois, par le biais de sa numérisation, et pose, par la même occasion, les jalons d’une réflexion plus générale sur l’accessibilité du patrimoine imprimé. La première partie de ce mandat définit les caractéristiques intellectuelles et matérielles du corpus retenu, son public cible, l’intérêt de sa diffusion et les ressources de l’institution en matière de numérisation. L’objectif de cette première phase est, d’une part, de démontrer la pertinence de ce projet et, d’autre part, d’en relever les obstacles. La seconde partie étudie et compare les différents moyens de diffusion de ces documents, dans le but de proposer la solution la plus appropriée et de l’inclure dans une description globale des étapes du projet de numérisation. L’un de ces moyens de diffusion consiste en l’utilisation de la Bibliographie historique de Genève au XVIIIe siècle de Blaise Rivoire. Cette réflexion tient compte non seulement des particularités du corpus, des contraintes et des obstacles potentiels, mais tente également de concilier ces éléments avec les attentes du public. La solution retenue démontrera que l’exploitation des sources secondaires peut-être avantageuse et qu’une démarche participative peut être une issue intéressante profitant aux usagers comme aux professionnels.