Faculté des lettres

La notion de parenté entre les cités chez Thucydide

Curty, Olivier

In: Museum Helveticum, 1994, no. 51, p. 193-197

Deux cités se disent parentes lorsqu'elles passent pour avoir été fondées par le même dieu ou héros. Cette parenté permet de s'attacher une cité et de lui demander de l'aide en cas de besoin. À cet égard, Thucydide emploie deux termes différents :suggeneia et ses dérivés, qui désignent la parenté réelle, etoikeiotes, la parenté prétexte, factice, de circonstance. Ces... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Deux cités se disent parentes lorsqu'elles passent pour avoir été fondées par le même dieu ou héros. Cette parenté permet de s'attacher une cité et de lui demander de l'aide en cas de besoin. À cet égard, Thucydide emploie deux termes différents :suggeneia et ses dérivés, qui désignent la parenté réelle, etoikeiotes, la parenté prétexte, factice, de circonstance. Ces notions ont eu une grande importance au cours de la guerre du Péloponnèse en raison du conflit entre Doriens et Ioniens.